Gabon | Fondation Brigitte Bardot

Gabon

La Fondation soutient Conservation Justice

PROJET AALF (Appui à l’Application de la Loi Faunique)

L’importance écologique du Gabon est évidente, notamment selon l’analyse du plan d’action régional de l’UICN sur la conservation des éléphants, chimpanzés et gorilles de l’Ouest, et de l’analyse du projet pour la survie des grands singes (GRASP).

L’objectif de ce projet est de protéger les espèces menacées de la République Gabonaise contre la criminalité faunique en renforçant la mise en œuvre de la loi faunique et en dissuadant les potentiels braconniers et trafiquants. Les espèces principalement ciblées sont les gorilles, chimpanzés, éléphants, panthères, perroquets. La menace la plus immédiate contre ces espèces est la chasse illégale pour la viande, les parties de ces animaux et la capture des bébés grands singes.

Ces activités sont illégales et le faible niveau d’application de la loi et des moyens disponibles ont encouragé le développement du trafic de ces espèces. En vue de répondre à cette problématique, un projet intitulé « Appui à l’Application de la Loi Faunique (AALF) » est proposé par Conservation Justice grâce au transfert d’expérience de l’ONG LAGA ainsi qu’un projet similaire en RDC, le PALF.

Le Projet AALF travaille en très étroite collaboration avec le Ministère des Eaux et Forêts (MEF) et autres agences gouvernementales en vue de renforcer l'application de la loi faunique en République du Gabon. En effet, le gouvernement gabonais est le premier partenaire de Conservation Justice.

En 2015, la Fondation a financé l’ouverture d’une antenne de Conservation Justice dans la ville de Port-Gentil. Elle est la seconde ville du Gabon et un port important avec de hauts risques de trafics. Depuis la mise en place de ce nouveau bureau, 5 défenses ainsi que 19 pièces en ivoire ont été saisies. Une arrestation directe avec peine de prison a eu lieu ainsi qu'une saisie de 150kg d’ivoire à Libreville.

7 Politique sur Kanal7 le 22/10/2015 :

"La Fondation Brigitte : le braconnage dans le viseur"

imprimer

Partager