Refuge Friendicoes | Fondation Brigitte Bardot

Refuge Friendicoes

Inde / New Delhi

En Inde, des millions de chiens errent dans les rues, ce qui est source de débat et d’inquiétude pour la population locale. Les animaux font face à de nombreux cas de maltraitances : chiens de combat aux oreilles coupées, chiens brûlés à l’acide, etc. Les maladies et les accidents sont eux aussi très nombreux et la pollution de la ville n’aide pas à la guérison.
 
L’association Friendicoes a été créée en 1979, ce qui fait d’elle la plus ancienne à Delhi. Elle a été la première à offrir des soins vétérinaires. Aujourd’hui, l’équipe de Friendicoes continue son travail formidable avec 11 vétérinaires répartis dans 5 centres différents. La Fondation a commencé son aide en 2007 et s’est déplacée régulièrement depuis pour visiter les lieux, voir les nouveaux aménagements financés et prendre en compte les nouveaux besoins prioritaires. Le refuge au centre de Delhi a une clinique pour chiens de propriétaires qui travaille aussi à un rythme effréné car les prix y sont modiques. Cette clinique leur permet d’aider les chiens errants du refuge, de faire des sauvetages et des stérilisations journalières. 
 
Les derniers aménagements financés par la Fondation (comme le montrent les photos avant/après) ont changé complétement l’atmosphère du refuge qui ne ressemble plus aujourd’hui à une cour des miracles pour animaux. Aujourd’hui l’air y circule, la lumière rentre –ce qui favorise la cicatrisation- et la salubrité et la grandeur des enclos permettent de donner des soins plus appropriés. 
Par ailleurs, 20 cages ont été construites pour l’hospitalisation des chiens ainsi qu’une chatterie pour que les chats –de plus en plus nombreux- ne souffrent plus d’anxiété due à la proximité avec les chiens.  
 
Ce centre âgé de plus de 35 ans a élargi ses frontières puisqu’un autre refuge est localisé en dehors de Delhi. Il se trouve à Gurgeon et est consacré davantage aux animaux de ferme. Grâce à l’aide la fondation, des mangeoires ainsi que des abreuvoirs ont été installé sous des abris pour les ânes, les chevaux et les vaches. Ce don leur a également permis de construire une pièce pour les soins post-opératoires dans leurs campagnes de stérilisation ainsi que des cages pour leur récupération post-opératoire. La Fondation a également financé les enclos pour singes dans ce refuge, la plupart d’entre eux sont des survivants de maltraitances ou d’accidents avec des fils à haute tension. Ce lieu accueille environ un millier d’animaux, il était donc essentiel pour la Fondation et pour l’association Friendicoes, d’améliorer leur condition de vie.
 
Bien que la détresse animale reste grande dans cette capitale ou les accidents et les cas de maltraitance sont fréquents, les améliorations au sein de ce refuge ont été considérables. Grâce à notre soutien, des campagnes de stérilisations peuvent continuer, ce qui permet de stabiliser la population errante et de permettre à ce centre de continuer leur travail très efficace. 
 
imprimer

Partager