Le gouvernement australien prévoit de tuer 2 millions de chats : Brigitte Bardot réagit | Fondation Brigitte Bardot

Le gouvernement australien prévoit de tuer 2 millions de chats : Brigitte Bardot réagit

Les «feral cats» - littéralement des chats domestiques retournés à l'état sauvage - sont dans le collimateur du gouvernement qui vise d’ici 2020, la disparition de deux millions de chats errants qui seront abattus ou empoisonnés. Devant un si funeste projet, Brigitte Bardot s'adresse au ministre de l'environnement australien.

Monsieur le Ministre,

L’abattage annoncé de deux millions de chats errants en Australie soulève, à juste titre, l’indignation de l’opinion publique mondiale. Le chat étant un animal de compagnie au même titre que le chien.

Tuer deux millions de chats sur une population estimée à 20 millions  est un scandale, une honte !

Cet inhumain génocide animalier est ridicule, vos 6 millions de dollars  seraient bien plus utiles à la mise en place d’une campagne de stérilisation. Ces campagnes ont fait leur preuve partout où elles ont été mises en œuvre, ma Fondation travaille dans le monde entier  avec les vétérinaires australiens de « Vets Beyond Borders » pour stériliser, avec succès, les populations d’animaux errants.

Tuer des chats pour protéger d’autres animaux est scandaleux, vous allez disperser dans la nature des produits nocifs, dangereux pour toutes les espèces, sans distinction et la mort par empoisonnement est une terrifiante souffrance.

En plus d’être cruel, tuer des chats ne sert à rien, d’autres chats errants se multiplieront. Ma Fondation travaille depuis des années sur le sujet et je vous garantis qu’il n’y a pas d’autre alternative que stériliser. Les chats opérés défendent leur territoire mais ne se reproduisent plus.

C’est pourquoi je vous supplie, Monsieur le Ministre, de consacrer ce budget de 6 millions de dollars non pas à l’abattage de 2 millions de chats mais à la mise en place d’une vaste campagne de stérilisation. L’image de l’Australie est désastreuse, entre le massacre des kangourous ou l’abattage des chevaux sauvages, votre pays est loin d’être exemplaire…

Il est urgent de mettre un terme à ces tueries aussi cruelles qu’inutiles qui entachent votre pays du sang versé par ces millions d’animaux innocents, n’y ajoutez pas les chats ! La cruauté humaine est sans limite mais changer d’avis est une preuve d’intelligence et d’humanité.

Je compte infiniment sur vous, ne me décevez pas.

Brigitte Bardot
Présidente

 

Version anglaise ICI

Lire aussi l'article de Paris Match :Australie, 2 millions de chats en voie d'extermination

imprimer

Partager