Tueries de chiens au Maroc : la Fondation Brigitte Bardot reçue à l'ambassade à Paris | Fondation Brigitte Bardot

Tueries de chiens au Maroc : la Fondation Brigitte Bardot reçue à l'ambassade à Paris

A la suite d'une campagne d'extermination des chiens errants à Ksar El Kébir et dans la région de Salé, la Fondation Brigitte Bardot était reçue le 15 avril 2016 par l'ambassade du Maroc à Paris.

Les habitants de Ksar El Kébir, ville au nord de Rabat au Maroc, ont eu droit à un spectacle choquant durant les nuits du 22 au 25 mars dernier. Des chiens ont été tués par balles en pleine rue, puis jetés dans des camions-bennes. L’opération avait été annoncée quelques jours auparavant par la mairie parlant d’opération d'abattage des chiens errants pour des "problèmes de santé publique et de sécurité des habitants".
Le 24 mars, une vidéo était diffusée sur les réseaux sociaux (voir ci dessous). On y voit des personnes qui chassent les chiens et semblent s’amuser, tandis que les animaux gémissent et se débattent.
De même, dans la région de Rabat à Salé, des chiens errants ont été abattus à coups de fusils.
 

Communiqué de Presse de la Fondation

Suite aux révoltantes tueries de chiens commises récemment  par les municipalités de Ksar el Kebir et de Salé et qui se produisent ponctuellement au Maroc, la Fondation Brigitte Bardot et l’association ADAN de Rabat ont été reçues par l’Ambassade du Maroc à Paris.

« Je pense que vous ne verrez plus ça » a communiqué Monsieur Mohamed Adil Embarch, Ministre conseiller, lui-même très choqué des images qui ont circulé sur les réseaux sociaux. « Cela a touché directement le cœur des Marocains » a-t-il ajouté assurant que les Marocains ne veulent plus que de telles brutalités faites aux chiens se produisent.

Cela a été l’occasion de présenter le projet de collaboration entre la Mairie de Rabat, ADAN et la Fondation pour des campagnes de stérilisations et vaccinations  permettant d’en finir avec la gestion inhumaine des chiens et chats errants. A la veille de la COP 22 qui va être accueillie par le Maroc en novembre, de telles tueries au fusil ou empoisonnements ne peuvent plus être tolérées. En effet le Ministre Conseiller a clairement insisté sur l’engagement durable et sincère du Maroc dans la politique de préservation de l’environnement qui englobe bien entendu la protection des animaux.

Brigitte Bardot avait déjà en 2007 envoyé un courrier à Sa Majesté Mohammed VI pour le supplier d’intervenir afin d’empêcher les tueries et empoisonnements de chiens. Nous espérons que le message retransmis aujourd’hui à l’Ambassade et soutenu par des milliers de Marocains et de protecteurs internationaux, et qui a trouvé une écoute bienveillante, sera suivi d’effets.

Lire aussi : Les actions de la Fondation au Maroc,

Maroc : le calvaire des mules au profit du tourisme

 

Ksar El Kébir

mars 2016

imprimer

Partager