Commerce de viande de chien en Chine : signons la pétition | Fondation Brigitte Bardot

Commerce de viande de chien en Chine : signons la pétition

La Fondation Brigitte Bardot soutient la pétition lancée par Animal Equality, qui a déjà recueilli plus de 400 000 signatures

Animal Equality a réalisé une enquête dans les abattoirs et les commerces de viande de chiens dans la péninsule de Leizhou et la province de Pengjiang en Chine.

Signez la pétition ici pour mettre fin à ce massacre !

Ces chiens sont la plupart du temps attrapés dans la rue ou volés à des familles et passent la quasi-totalité de leur vie confinés dans des cages de fil de fer dans lesquelles ils souffrent terriblement aussi bien sur le plan physique que psychologique. Ils sont terrifiés de ne pas savoir ce qui va leur arriver. Très souvent, ils ne peuvent pas bouger, souffrant en plus de la faim, du froid ou de la chaleur ou du manque d’eau. Leur mort est tout aussi horrible : plusieurs coups portés à la tête les laissent à moitié conscients avant d’être blessés mortellement par un coup de poignard. Les chiens mourront après plusieurs minutes d’agonie en se vidant de leur sang et en tentant de s’échapper, en vain.

En signant la pétition, vous ferez parvenir aux responsables du gouvernement chinois votre opposition à la consommation de viande et de peau de chiens et de chats. Il est nécessaire que vous ajoutiez votre signature aux milliers de personnes qui se sont unies à cette campagne pour que cette pratique fasse, une fois pour toutes, partie du passé.

Texte de la pétition :

Suite à l’investigation marquante réalisée dans les abattoirs et les commerces de viande de chiens, présentée par l’organisation des droits pour les animaux de Animal Equality, j’ai été témoin de la torture physique et psychologique à laquelle sont soumis ces animaux, qui atteint des limites difficilement imaginables.

Chaque année en Chine, plus de 10 millions de chiens et 4 millions de chats sont tués, cette cruauté n’est absolument pas justifiée.

Nous sommes des millions de personnes à considérer inacceptable le massacre de chiens et de chats aussi bien pour la consommation humaine que pour le commerce de la peau, et depuis ici, je sollicite le gouvernement chinois pour éradiquer du pays cette activité sanglante, totalement contraire à l’éthique et la compassion les plus élémentaires.

imprimer

Partager