Trafic de chats en Asie du Sud-Est | Fondation Brigitte Bardot
Captures d'écran AFP
Captures d'écran AFP

Trafic de chats en Asie du Sud-Est

Des centaines de chats en provenance de Chine et destinés à la consommation au Vietnam ont été découverts le 27 janvier 2015 par les autorités. La Fondation Brigitte Bardot réagit et adresse une lettre au premier ministre vietnamien.

Importés illégalement, plusieurs centaines de chats (trois tonnes) étaient entassés vivants dans des caisses à l'arrière d'un camion. La viande de "petit tigre" (nom donné aux chats localment), est très prisée au Vietnam, des dizaines de restaurants en servent à Hanoï.

Bien qu'officiellement interdite au Vietnam la consommation de la viande de chat suscite l'engouement surtout chez les classes sociales aisées. C'est un phénomène de mode, les chat est devenu un plat de gourmets, fort apprécié lors de l'apéro. Les petits félins sont rasés puis bouillis, rôtis ou plongés dans la poêle à frire.

Les chats - tout comme les chiens d'ailleurs - ne sont pas des animaux de boucherie

A lire aussi :

Commerce de viande de chien en Chine : signons la pétition
Thailande : Brigitte Bardot contre le trafic des chiens

* Contactons l'Ambassade du Vietnam... Evénement facebook

Pétition en ligne ICI

 

Le chat

plat pour gourmets au Vietnam, en toute illégalité

Les chats chinois

destinés aux restaurants de Hanoï

imprimer

Partager