CITES, 3 mars 2013 | Fondation Brigitte Bardot
Discours de Achim Steiner, directeur du Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE)
Discours de Achim Steiner, directeur du Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE)
Avant l'ouverture de la session, Wonder Woman est venue donner un coup de main pour défendre les animaux
Avant l'ouverture de la session, Wonder Woman est venue donner un coup de main pour défendre les animaux

CITES, 3 mars 2013

Le dimanche 3 mars a vu l'ouverture de la 16e session de la CITES à Bangkok qui fête cette année son 40e anniversaire. Créée le 3 mars 1973 à Washington, suite à une conférence des Nations Unies, et entrée en vigueur trois ans plus tard ; à ce jour, quelque 35 000 espèces ont été placées sous sa protection.

La convention a été declarée ouverte par Mme le Premier Ministre de Thaïlande, Yingluck Shinawatra, qui a annoncé que son pays allait modifier sa réglementation afin de mettre fin au commerce de l’ivoire sur son territoire.

En guise d'introduction, les 2 400 personnes, représentant 177 pays, ont pu regarder une intervention filmée du Prince William, Duc de Cambridge, incitant à une meilleure protection de la planète et de la faune sauvage.

À l occasion de cette première journée il a été voté la création de la journée mondiale de la vie sauvage chaque 3 mars. Cette journée permettra à certains pays comme le Congo ,qui a pris la parole, de pouvoir honorer les nombreux gardes tués par les braconniers. Parmis les votants, la Chine s'est déclarée "pour" et l'Inde a précisé qu'une semaine nationale existe déjà sur son territoire en octobre.

Les débats se sont ensuite orientés sur les visions stratégiques du fonctionnement de la convention.  l'Union Européenne demandant le non recours aux bulletins secrets - fréquement utilisés lors des questions portant sur les espèces marines, les éléphants ou le commerce de l'ivoire - afin d'améliorer la transparence et vérifier si les représentants des pays votent bien conformément aux directives de leur gouvernement. Le Japon et la Chine s'y sont opposé tandis que les USA, le Chili, le Paraguay, la Colombie et l'UE y sont favorables.
La décision, sera prise lundi 4 mars après relecture des statuts de la Convention et vérifications des points juridiques permettant ou non cette décision.

CITES 2013

Discours du Prince William

imprimer

Partager