Magots en danger ! | Fondation Brigitte Bardot

Magots en danger !

Le Macaque de Barbarie (Macaca sylvanus), aussi appelé Magot, est un adorable primate originaire de l’Algérie et du Maroc. Malheureusement, il voit sa population décliner considérablement depuis plusieurs décennies

Cette diminution est causée par la déforestation et les prélèvements abusifs par les braconniers qui les revendent aux touristes ou à la population locale comme animaux de compagnie.

Les animaux récupérés sont souvent maltraités, mutilés, brûlés à la cigarette ou ont les dents cassées pour éviter les morsures. Quand la souffrance de l’animal n’est pas physique, elle est psychologique, certains primates souffrant de troubles comportementaux allant jusqu’à l’automutilation. En effet, le macaque n’est pas fait pour une vie en captivité et aucun lieu autre que son habitat naturel ne sera capable de répondre à ses besoins biologiques.

Il est possible pour vous d’agir en étant des touristes responsables et vigilants : refusez de poser sur des photos avec des Macaques de Barbarie ; ne les approchez pas pour les caresser sur les marchés ; et surtout, même si l’animal semble triste et en mauvaise santé, ne succombez pas à la tentation de l’acheter dans l’espoir de le sauver de son triste sort. Un nouveau macaque viendrait immédiatement prendre sa place et vous participeriez sans le vouloir à ce trafic illégal.

En effet, ce commerce qu’il soit au Maroc, en Algérie ou dans l’Union européenne, est totalement illégal. Les acquéreurs de Macaque de Barbarie en France sont passibles de 9 000 euros d’amende et de 6 mois d’emprisonnement pour détention d’un animal sauvage sans autorisation.

Le sort du Macaque de Barbarie pourrait s’améliorer, puisqu’il fait cette année l’objet d’un amendement qui sera présenté à la prochaine Conférence de la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction), qui se tiendra du 24 septembre au 5 octobre à Johannesburg. Cet amendement, s’il est voté, permettrait de placer le Macaque de Barbarie en Annexe I afin que l’espèce soit davantage protégée.

Pour en savoir plus sur le Macque de Barbarie et l’enjeu de la CITES à PROBLÉMATIQUE DU MACAQUE DE BARBARIE

English version here

imprimer

Partager