Le Brigitte Bardot pour la première fois à Paris ! | Fondation Brigitte Bardot
Photo Xavier Dauvin/FBB
Photo Xavier Dauvin/FBB
Photo Xavier Dauvin/FBB
Photo Xavier Dauvin/FBB
Photo Xavier Dauvin/FBB
Photo Xavier Dauvin/FBB
Des Vélos-taxis habillés aux couleurs de la Fondation et de Sea Shepherd sillonnent la capitale pour annoncer la présence du Brigitte Bardot sur la Seine
Des Vélos-taxis habillés aux couleurs de la Fondation et de Sea Shepherd sillonnent la capitale pour annoncer la présence du Brigitte Bardot sur la Seine

Le Brigitte Bardot pour la première fois à Paris !

Entre deux missions, le Brigitte Bardot, trimaran rapide de la flotte Sea Shepherd cofinancé par la Fondation, a fait escale pour la première fois à Paris.

De retour d’une campagne antibraconnage en Méditerranée et après avoir mené une mission, durant l'été 2014, aux îles Féroé pour protéger les dauphins victimes du plus grand massacre de mammifères marins
en Europe (opération GrindStop), le Brigitte Bardot est à Paris en janvier et février pour sensibiliser le public sur la nécessité de protéger les océans.

Amarré en plein coeur de Paris, entre le Pont de l' Alma et le Pont des Invalides, le bateau était ouvert aux visites les mercredi, samedi et dimanche.

La Fondation Brigitte Bardot a pu souhaiter la bienvenue à l'équipage du trimaran The MV Brigitte Bardot durant son escale parisienne. Outre la longue amitié qui unit Brigitte Bardot au Captain Paul Watson, dès 1977 sur la banquise canadienne, le trimaran porte le nom de notre Présidente pour marquer la coopération établit entre nos deux organisations (notamment pour l'achat de ce "TGV des mers" sur base 50/50).

Regarder ici le reportage de Télématin réalisé à l'occasion de la venue du Brigitte Bardot à Paris en 2015

Chasse aux massacreurs sur toutes les mers

L’objectif de ce navire unique : combattre les braconniers sur toutes les mers du globe.  Aussitôt après son baptême aux  chantiers navals de La Ciotat, le 25 mai 2011, le trimaran furtif se rend dans les eaux libyennes pour s’opposer à la pêche illégale au thon rouge et libérer les poissons pris au piège de filets clandestins.
Ensuite, il part en mission aux îles Féroé pour lutter contre les massacres de globicéphales puis en Antarctique pour défendre les baleines… Fin décembre 2011, alors que le Brigitte Bardot était en train de poursuivre le Nisshin Maru (baleinier japonais), une vague de six mètres s’écrase sur le pont et fissure la proue. Le capitaine Paul Watson, à bord du navire amiral le Steve Irwin, porte immédiatement assistance au bateau endommagé. L’équipage et le navire sont sauvés. Ce dernier sera réparé en Australie avant de reprendre ses chasses aux massacreurs des mers !

Plus d'informations : Sea Shepherd France - Officiel

imprimer

Partager