Fondation Brigitte Bardot

Animal's Pride (Marche unitaire pour tous les animaux)

Le dimanche 5 novembre 2017 à Bordeaux de 14h à 18h.

Première Animal's Pride, organisée par l'association Vénus, toute première marche unitaire revendicatrice pour tous les animaux dans les rues de Bordeaux.

Plus d’informations sur la page Facebook de l’évènement.

imprimer

Partager

©François de Ribaucourt
©François de Ribaucourt
©François de Ribaucourt
©François de Ribaucourt
©François de Ribaucourt
©François de Ribaucourt

Campagne : Stop the Trucks : remise du millions de signatures

Chaque année, près d’un milliard de volailles et 37 millions de bovins, cochons, moutons, chèvres et équidés sont transportés vivants à l’intérieur de l’union européenne et vers des pays tiers.

Plus d'un million de signatures de citoyens de l'UE appelant à mettre fin au transport d'animaux vivants sur de longues distances ont été remises à Vytenis Andriukaitis, commissaire européen chargé de la santé et de la sécurité alimentaire, le 22 Septembre 2017.
Lors d’un entretien à la Commission Européenne en présence d’une délégation de la Fondation Brigitte Bardot, M. Andriukaitis a annoncé qu’il ferait de la question du transport des animaux vivants une priorité dans son agenda politique, au vu de l’ampleur de la pétition Stop the Trucks.
Eurogroup for Animals, dont fait partie la Fondation Brigitte Bardot, se félicite également de la création d'un groupe de travail dédié au transport d’animaux ; décision prise par le commissaire à l’issue de la remise du million de signatures.
Ce sous-groupe devrait se concentrer sur la nécessité de réviser le système actuel et les règles régissant le transport d'animaux vivants sur de longues distances, et la mise en place d’une stratégie à long terme pour remplacer ce commerce inhumain.

Le ministre flamand du Bien-être animal Ben Weyts, qui a officiellement remis les signatures de la campagne #StopTheTrucks au commissaire Andriukaitis, a déclaré que « les citoyens de toute l'Europe sont très préoccupés par le transport des animaux vivants».

Grâce à la campagne #StopTheTrucks, le bien-être animal est de retour dans l'agenda de l'UE. Les preuves scientifiques prouvent que la durée des voyages a un impact négatif sur la santé et le bien-être des animaux. Le ministre Weyts a déclaré : « cette réunion est un pas en avant dans la bonne direction: une autre façon de commercer est possible ».


Nous préconisons le remplacement de ces longs trajets d’animaux par le transport de viandes et de carcasses.
A défaut, il est indispensable de créer un nouveau modèle qui doit privilégier les circuits courts avec un abattage à proximité du lieu d’élevage. 
Au niveau des États membres, l'Autriche, la Belgique, le Danemark, l'Allemagne, les Pays-Bas et la Suède ont déjà rejoint l'Alliance ministérielle pour le bien-être animal ayant pour objectif de raccourcir considérablement les temps de parcours des animaux vivants et d'améliorer les conditions de transport.

Eurogroup for Animals et la Fondation Brigitte Bardot se réjouissent de travailler en étroite collaboration avec la Commission pour faire de #StopTheTrucks une réalité.
 
imprimer

Partager

Chasse à courre : un Cerf abattu sur une propriété privée - la FBB a porté plainte et demande l’abolition de la Chasse à Courre.

La chasse à courre fait malheureusement encore parler d'elle.

MAJ Janvier 2018.
Malgré la vague d’indignation que la mort de ce pauvre cerf dans l’Oise avait provoqué, les partisans de la chasse à courre continuent à montrer leur manque d’empathie totale pour la souffrance animale. Leur dernière victime en date, un cerf délibérément noyé au nom de leur pratique d’un autre âge.

Vous êtes 84% de français à vous déclarer contre la chasse à courre, et nous continuerons à nous battre pour que cesse enfin cette « coutume » qui n’a plus lieu d’exister.

Nous partageons en fin d’article la nouvelle vidéo réalisée par AVA montrant à quelles extrémités sanguinaires ces chasseurs sont prêts à aller pour terrasser leur pauvre et innocente proie.

 

Rien ne les arrête, pas même le bon sens.

Honte à ces chasseurs pour avoir traqué cette bête majestueuse jusque-là !
Espérons qu’une véritable enquête de gendarmerie soit ouverte.

La FBB a porté plainte contre Alain Drach dans cette affaire mais également contre la Fédération Nationale des Chasseurs pour diffamation et demande l’abolition de la Chasse à Courre.


Communiqué de presse - 06/11/2017 : La Fondation Brigitte Bardot a porté plainte et demande l’abolition de la Chasse à Courre.


Christophe Marie, porte-parole e la Fondation, a réagi sur la violence et la cruauté de cette pratique, écoutez-le ici.

La presse en parle :

http://www.courrier-picard.fr/65603/article/2017-10-22/la-mort-dun-cerf-en-question

http://www.leparisien.fr/societe/cerf-abattu-sur-une-propriete-privee-des-questions-et-une-enquete-23-10-2017-7350033.php

 

imprimer

Partager

Exposition itinérante "Héros oubliés" à Charmes (02)

Du 23 octobre au 04 novembre 2017, à la bibliothèque municipale de Charmes (Aisne).

Dans le cadre de la commémoration du centenaire de la première grande guerre 14-18, la bibliothèque municipale de Charmes accueille l'exposition itinérante : "Héros oubliés - Les animaux dans la grande guerre"

Plus d’informations sur le site de la Bibliothèque de Charmes.

Et sur l’évènement Facebook de l’exposition.

imprimer

Partager

Sauvetage de la truie Marcelle

Vendredi 20 octobre 2017, la truie Marcelle a rejoint notre refuge de Montpon et va pouvoir y retrouver nos mascottes Kevin, Bouddha et Roméo pour y passer de très beaux jours.

Suite à des aléas de la vie, Marcelle, truie domestiquée, habituée à vivre avec d’autres animaux, se sentait bien seule maintenant que la ferme de ses anciens propriétaires avait été vendue. C’est pour cela qu’ils ont fait appel à la Fondation. Marcelle est de nouveau entourée par de nombreux animaux et va pouvoir retrouver la sérénité.

 

La presse parle de notre sauvetage :

https://www.francebleu.fr/infos/insolite/vendee-la-truie-marcelle-va-finir-ses-jours-dans-un-refuge-et-n-ira-pas-a-l-abattoir-1508434851

imprimer

Partager

Sauvetages de chèvres dans l'Allier

Intervention de la Fondation Brigitte Bardot dans l'Allier, le jeudi 19 octobre 2017

Dans la matinée du jeudi 19 octobre 2017, une équipe de la Fondation est intervenue sur la commune de Néris-les-Bains (03) pour le sauvetage d’une vingtaine de chèvres naines.
A l’état sauvage, leur prolifération devenait problématique, notamment pour la sécurité publique. Certaines d’entre elles étant récemment tombées malade, il fallait intervenir d’urgence.
Le sauvetage a donc eu lieu et les 24 animaux sauvés (chèvres et boucs) vont rejoindre un de nos refuges, tout d’abord pour une période de quarantaine de 6 mois, puis pour profiter jusqu’à la fin de leurs jours de nos prairies.
 

La presse parle de notre sauvetage :

http://www.lamontagne.fr/montlucon/insolite/2017/10/19/la-fondation-bardot-sauve-les-chevres-naines-de-la-voie-pietonne-montlucon-neris_12597401.html

http://www.lamontagne.fr/neris-les-bains/loisirs/animaux/2017/10/14/les-chevres-naines-vont-quitter-la-voie-pietonne-montlucon-neris_12589434.html

http://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/allier/montlucon/fondation-brigitte-bardot-au-secours-chevres-naines-allier-1349629.html

imprimer

Partager

Lettre ouverte de Brigitte Bardot à Nicolas Hulot sur les espèces dites « nuisibles »

Brigitte Bardot interpelle le ministre de la Transition Écologique et Solidaire sur le statut des espèces dites « nuisibles »

Retrouverez, ci-dessous la lettre ouverte que Brigitte Bardot a adressée à Nicolas Hulot sur le statut des espèces dites « nuisibles ».

Brigitte Bardot interpelle le ministre de la Transition Écologique et Solidaire sur le statut des espèces dites « nuisibles »

Monsieur le Ministre,

Au moment où la parole se libère, où de nombreuses victimes « balancent leur porc » sur les réseaux sociaux pour dénoncer le harcèlement, je me fais porte-parole d’autres victimes silencieuses, harcelées et massacrées par millions chaque année en France.

Parmi les nombreuses injustices qui touchent le monde animal, le classement arbitraire d’espèces « nuisibles » est un scandale qui devrait nous faire rougir de honte. Nuisible à qui, à quoi ?

Respecter et défendre la biodiversité passe par le respect de la diversité végétale et animale. Il n’y a pas d’espèce nuisible, si ce n’est l’homme qui se place au-dessus des autres espèces animales pour mieux les exploiter, les massacrer.

Chaque année en France, entre 600 000 et plus d’un million de renards sont tués n’importe quand, n’importe comment et par n’importe qui parce qu’ils sont « nuisibles ». Ces petits canidés, intelligents, sensibles et joueurs, sont d’une importance capitale à la régulation de certains rongeurs, ils participent au fragile équilibre que l’homme s’acharne à détruire en massacrant tout ce qui fait la beauté de ce monde.

Parmi les « nuisibles », ragondins, rats musqués, chiens viverrins ou encore visons d’Amérique sont les descendants d’individus qui ont pu s’échapper des élevages pour la fourrure, véritables camps de l’horreur… Entre l’homme et l’animal, le nuisible n’est pas celui que l’on croit.

Monsieur le Ministre, je vous demande d’agir immédiatement sur deux points essentiels :

  • Supprimer ces listes d’espèces nuisibles qui n’ont aucun sens si ce n’est flatter les bas instincts des piégeurs et fous de la gâchette qui peuvent ainsi tuer hors période de chasse,
  • Reconnaître, dans le code de l’Environnement, le statut d’être vivant doué de sensibilité aux animaux sauvages dans une logique de cohérence des codes (Civil, Rural).

Qui peut prétendre qu’une fouine, un lapin, un pigeon ou un renard n’est pas un être vivant doué de sensibilité ? Personne évidemment, donc il n’y a aucune raison de continuer à considérer que l’animal sauvage n’a aucun droit, qu’il peut être massacré, piégé, déterré en toute impunité.

Monsieur le Ministre, toutes ces victimes ne peuvent faire entendre leur voix, elles continueront indéfiniment à subir un harcèlement meurtrier que nous devons combattre, nous le DEVONS, ce n’est pas un choix ni un caprice mais bien un devoir.

Courage, je compte sur vous !

Brigitte Bardot
Présidente

 

imprimer

Partager

End Pig Pain

Chaque année dans les élevages Européens, des millions de porcelets sont mutilés.

Les porcelets mâles sont castrés à vif pour éviter le risque d’odeur de verrat. Cette pratique scandaleuse n’est absolument pas nécessaire, puisque des alternatives sans souffrance existent.

Les porcelets se font également sectionner ou brûler la queue et leurs dents sont rognées ou meulées. 

Vous pouvez changer la situation.
Agissez maintenant et aidez-nous à mettre un terme à la souffrance des porcelets.
Visitez la page https://www.endpigpain.eu/?lang=fr et signez la lettre adressée au Ministre de l’Agriculture, lui demandant de supprimer ces mutilations barbares et indignes.

imprimer

Partager

Sauvetage de tortues et d'oiseaux dans le 77

Intervention de la Fondation Brigitte Bardot en Seine-et-Marne, le mardi 17 octobre 2017

La FBB toujours sur le terrain : la Fondation est en cours d’intervention en Seine-et-Marne : prise en charges de tortues et d'oiseaux.

imprimer

Partager

Juridique : chien calciné, la FBB porte plainte

La Fondation Brigitte Bardot a été alertée par une personne qui, en promenant ses chiens, il y a quelques jours, a retrouvé le cadavre d’un chien calciné dans le bois de Livry sur Seine (77).

 
Celui-ci était déposé, comme un vulgaire déchet, dans un sac poubelle.
 
Les constatations vétérinaires confirment que le chien, calciné, présentait une cachexie.
 
Chaque année, la Fondation Brigitte Bardot réalise 1500 enquêtes et constitue plus de 300 dossiers en justice.
 
Une fois de plus, elle va déposer une plainte afin que le traitement réservé à ce pauvre animal ne reste pas impuni.

La presse parle de nos actions :
http://www.leparisien.fr/livry-sur-seine-77000/livry-sur-seine-une-chienne-retrouvee-calcinee-dans-la-foret-17-10-2017-7337868.php
imprimer

Partager

Pages