Commémorations de 14-18 : n’oublions pas les animaux ! | Fondation Brigitte Bardot

Commémorations de 14-18 : n’oublions pas les animaux !

Dans l'info Journal n° 88 (premier trimestre 2014), notre Présidente rend hommage aux animaux qui eurent un rôle déterminant dans la première guerre mondiale.

14 millions d’animaux furent enrôlés sous les drapeaux durant la guerre 14/18. 6 millions de chevaux sont morts au champ d’honneur.

120 000 furent décorés pour faits de guerre !!! Un nombre incalculable de chiens ont assuré la liaison d’un point stratégique à un autre, porteurs d’informations urgentes, arrivant blessés, se traînant jusqu’aux tranchées mais ayant accompli leur mission avant de mourir.

Les survivants ont été décorés et portés en triomphe ! Des centaines de pigeons voyageurs ont porté des messages aller et retour sous le feu ennemi, beaucoup y ont laissé leur vie.

Tous ces animaux ont été d’un courage exemplaire et d’une grande efficacité.

NE LES OUBLIONS PAS.

Brigitte Bardot

 

Pour en savoir plus sur le sujet : Les animaux dans la grande guerre, un livre de Jean-François Saint-Bastien

« Des poux, des rats, des barbelés, des puces, des grenades, des bombes, des trous d’obus, des cadavres, du sang, de l’eau-de-vie, des souris, des chats, des gaz, des canons, de la boue, des balles, des tirs de mor tier, du feu, de l’acier, c’est ça, la guerre ! L’oeuvre du diable ! »
Otto Dix, peintre et soldat de la Grande Guerre.

Dans cette funeste énumération, on trouve quelques animaux, des nuisibles surtout. Mais il y en avait bien d’autres sur le front. Ainsi, chevaux, chiens et pigeons avaient un rôle militaire.
Présents aux côtés des soldats, ils assumaient des tâches logisti ques ou de transmission. Dans cet ouvrage très illustré et très documenté, Jean-François Saint-Bastien déniche les bêtes et bestioles de tout poil qui furent les amies ou les ennemies du soldat. Vous y apprendrez que l’équivalent de la Croix-Rouge existait pour les chevaux et que les chiens aussi étaient réquisitionnés pour l’effort de guerre. Vous découvrirez des héros à quatre pattes et des sauveteurs ailés, ou encore des recettes miracles utilisées pour se débarrasser de la ver mine…
L’auteur décortique également la symbolique animale utilisée dans la propagande et nous montre comment les soldats rendaient hommage à leurs compagnons d’infortune. Il livre ici une approche originale et inédite de la première guerre mondiale.

Ed Sutton, 176 pages, 23 euros
 

imprimer

Partager