Vidéosurveillance dans les abattoirs : 85 % des français y sont favorables ! | Fondation Brigitte Bardot

Vidéosurveillance dans les abattoirs : 85 % des français y sont favorables !

Selon un sondage exclusif réalisé par l'IFOP pour la Fondation Brigitte Bardot et l'association Droits des Animaux, 85 % des français sont favorables à la vidéosurveillance dans les abattoirs !

Les récents scandales, mettant en évidence de multiples cas de maltraitance des animaux dans les abattoirs, ont suscité la création d’une commission parlementaire pour faire la lumière sur cette situation inacceptable. Cette dernière vient de rendre un rapport dans lequel elle préconise notamment l’installation de la vidéosurveillance sous contrôle des services de l’État.

Jusqu’à présent, le ministre de l’Agriculture, Monsieur Stéphane Le Foll, s’est refusé à cette solution, pourtant indispensable pour assurer le strict respect de la législation pénale de protection des animaux et la sanction des employés d’abattoirs qui se livrent à de la maltraitance ou des actes de cruauté à l’encontre des animaux. 

Or, 85 % des Français sont favorables à cette mesure, comme le révèle ce jour un sondage IFOP commandité par la Fondation Brigitte Bardot et Droits Des Animaux.

Nous rappelons que le gouvernement a la charge de veiller au respect des lois de la République et que la législation de protection des animaux en fait partie. Par conséquent, nous demandons la mise en place de la vidéosurveillance dans les abattoirs, comme le préconise la commission d’enquête et le souhaite l’immense majorité de nos concitoyens.

À lire aussi :

 

imprimer

Partager