À Pâques, des milliers d'agneaux sont égorgés sans étourdissement | Fondation Brigitte Bardot

À Pâques, des milliers d'agneaux sont égorgés sans étourdissement

Chaque année, pour la fête de Pâques, des milliers d'agneaux sont envoyés à l'abattoir. Aucune tradition religieuse ne saurait justifier ce massacre annuel de jeunes animaux conscients au moment de leur égorgement.

La Fondation Brigitte Bardot est déjà intervenue, à plusieurs reprises, auprès de l'Archevêché de Paris et du Consistoire Central de France pour tenter de sensibiliser les représentants des cultes juif et catholique sur le sacrifice de l'agneau pascal.

En 2011, Brigitte Bardot lançait un appel à l'Archevêque de Paris André Vingt-Trois.

Extrait de la lettre de Brigitte Bardot aux autorités juives et catholiques : 

"N’oublions pas qu’en France, 80 % des ovins sont abattus sans étourdissement préalable, les consommateurs mangent donc, à leur insu, de la viande d’animaux égorgés en toute conscience et dans la souffrance.

Des camions surchargés d’agneaux traversent actuellement notre pays. Ils sont plusieurs centaines à mourir chaque jour, piétinés, étouffés, entassés les uns contre les autres.

Les bêtes qui auront survécu aux terribles conditions de transport seront égorgées par millions.

Au cours de l’histoire, de nombreuses pratiques religieuses ont encouragé les pires instincts de l’homme, nous devons aujourd’hui refuser ces comportements archaïques et apprendre à défendre de nouvelles valeurs, basées sur le respect de la vie.

L’homme a un devoir, celui de se comporter avec… humanité !"

Pour Pâques, préférez les agneaux en chocolat !

imprimer

Partager