Lettre ouverte au Maire de Cambo les Bains | Fondation Brigitte Bardot

Lettre ouverte au Maire de Cambo les Bains

Le 10 août 2015, Christophe Marie, Porte parole de la Fondation écrit au Maire de Cambo les Bains pour demander l'arrêt de la pratique barbare qui a lieu dans sa commune chaque année.

Monsieur le Maire,

 

Alors que les fêtes de Cambo ravissent, en ce moment même, estivants et administrés, notre Fondation reçoit des témoignages dénonçant l’organisation, mercredi 12 août à 17h, de l'Antzara Jokoa (jeu de l'oie).

 

Même si l’animal est désormais tué avant ce « jeu », il n’en reste pas moins que cette pratique est primaire et particulièrement choquante. Tuer un animal et s’amuser à arracher sa tête est une occupation bien morbide et irrespectueuse, cela banalise la mort de l’animal ici réduit au rang d’objet.

 

Cette macabre distraction pourrait être adaptée, pourquoi ne pas remplacer le corps inerte de l’oie par un leurre confectionné par les Camboards ?

 

Ainsi, vous pourriez conserver tout le folklore autour de l’Antzara Jokoa sans entrainer la mort d’un animal et la souillure de son cadavre.

 

Monsieur le Maire, cette piste de substitution pourrait être soumise aux comités des fêtes, votre ville retrouverait une image éthique, soucieuse du respect du vivant, qui hélas fait trop souvent défaut dans le Sud-Ouest avec ses nombreuses « festivités » barbares…

 

Dans cette attente et cet espoir, soyez assuré de toute notre considération.

 

 

                                                                                     Christophe Marie

                                                                                     Directeur Pôle Protection Animale

 

imprimer

Partager