Les chevaux | Fondation Brigitte Bardot
Chevaux | Sauvetage d'équidés
Chevaux
Sauvetage d'équidés
Chevaux | Transports
Chevaux
Transports

Les raisons d'agir

Maltraitances: 117 équidés recueillis depuis 2005

La maltraitance animale peut prendre plusieurs formes: violences physiques ou morales, manque de soins, privation d’eau et de nourriture …

En 10 ans, la Fondation s’est occupée de plus de 15 dossiers de saisies d’équidés un peu partout en France. Chaque fois ce sont entre 3 et 20 équidés qui nous sont confiés.

Depuis 2005, la Fondation Brigitte Bardot a récupéré 117 équidés de saisies judiciaires, soit plus d’un tiers des chevaux qu’elle a en charge.

Abandons : des chiffres en hausse

Ce n’est pas moins de 10 appels que nous recevons chaque semaine de particuliers qui ne peuvent plus ou ne veulent plus assumer l’entretien de leurs équidés.

Déjà 68 équidés abandonnés et recueillis par la Fondation depuis janvier 2011. Les raisons? Animal âgé et/ou malade, séparation/divorce, soucis de santé, déménagement … Le plus ahurissant reste "je l’ai acheté pour lui éviter la boucherie mais je ne peux pas le garder".

Hippophagie: un long combat

Bien que la consommation de viande chevaline a baissé de 0.3 % ces dernières années, le nombre d’animaux abattus reste lui croissant.

Tous les ans en France, ce ne sont pas moins de 20 600 équidés qui sont victimes du couteau. 72 % de ces équidés sont des chevaux dit "légers" ( ou de selle ) et 21 % des chevaux "lourds" dont plus de la moitié n’a pas atteint l’âge des 2 ans ( voir notre site : jenemangepasdecheval.com ).

Notre position

Cheval et animal de compagnie

La Fondation Brigitte Bardot considère le cheval comme un animal de compagnie.

Ce noble animal a toujours su seconder l’Homme. Il y a des centaines d’années, il nous aidait entre autre à conquérir ou défendre des territoires, entretenir et cultiver les champs … Aujourd’hui il est toujours utilisé pour les travaux agricoles et débardages mais également en médecine où il joue le rôle de thérapeute (équithérapie) et fait le bonheur de nombreux enfants avec lesquelles il tisse un lien particulier.

Service d’aide aux particuliers et associations

Afin de limiter les cas d’abandons et de maltraitances, la Fondation Brigitte Bardot propose des aides pour les particuliers ou associations qui ne parviennent plus à faire face au dépenses de leurs équidés. Budget qui représente aujourd’hui près de 120 000 € par an.

Il y a 10 ans, la Fondation traitait environ 15 dossiers de demandes d’aide par an. Aujourd’hui ce sont plus de 70 dossiers

Cette recrudescence s’explique en partie par la crise financière et les pénuries de foin de ces dernières années, mais aussi par un manque de réflexion et de responsabilité évident, en effet un cheval vit en moyenne 30 ans (voire 40 ans), et nécessite des soins réguliers et une alimentation adaptée en fonction de l’âge.

La Fondation se propose d’aider à régler certains frais vétérinaires, alimentaires ou de maréchalerie sur dossier, mais ne propose pas d’aide aux aménagements ou à l’acquisition de terrain (l’immobilier ne faisant pas partie de ses compétences).

Signez la pétition ICI

imprimer

Partager