28 chevaux sauvés en Gironde | Fondation Brigitte Bardot

28 chevaux sauvés en Gironde

19 équidés recueillis par la Fondation Brigitte Bardot

Avril 2011, Marie-France, enquêtrice en Gironde est alertée du mauvais état de 28 poneys détenus dans un bois à Salles. Le propriétaire M.R. a déjà eu des problèmes avec ces chevaux dans le département limitrophe (divagation) et est connu des Services Vétérinaires (DDPP du 33).

Notre enquêtrice se rend sur place et contacte la gendarmerie qui prend à cœur ce dossier. Sur ses photos on constate la situation désastreuse des équidés qui vivent sans eau et sans nourriture sur une parcelle de lande de pins et de sable. Une ponette présente des sabots en babouche impressionnants et un cheval de type selle traîne sa silhouette décharnée au milieu des autres. Une autre ponette présente une blessure ouverte à l’épaule. Malgré ce constat, M. R. refuse les soins proposés.

Face à cette situation, la gendarmerie sollicite la FBB pour récupérer les chevaux et nous informe que des plaintes ont été déposées à l’encontre de M. R.. Vu le nombre d’équidés, la gendarmerie sollicite aussi la SPA de Paris qui accepte d’en prendre une dizaine.

Fin avril notre enquêtrice revient vers la DDPP qui est d’accord pour intervenir mais uniquement si un vétérinaire établit un certificat.

Le 2 Mai, elle se rend donc sur place avec Alice, responsable de notre pension de Gironde où les chevaux seront accueillis et le vétérinaire. Celui-ci constate l’urgence de soins et plus particulièrement pour 7 poneys. Dès le lendemain notre inspectrice revient sur place avec la DDPP qui constate par elle-même l’état des chevaux et valide l’enlèvement des 7 équidés les plus mal en point.

Le 4 Mai, M. R. est convoqué à la gendarmerie par la DDPP afin de lui signifier la décision. Celui-ci accepte de céder les 28 équidés à la FBB afin d’éviter une procédure judiciaire.

Le jour-même, les 7 équidés sont enlevés par Alice, grâce à l’aide de Corinne qui mettait à disposition son camion.

Le 10 mai, un autre chargement est prévu avec Corinne mais contre toute attente, les chevaux se montrent récalcitrants et impossibles à manipuler ! Malgré plusieurs tentatives, seuls deux sont embarqués après plusieurs heures ; les autres sont trop sauvages pour se laisser faire.

Il faut trouver un autre système pour les embarquer : un corral avec des barrières métalliques. Marie-France appelle tous ses contacts pour trouver une solution et sollicite des bénévoles de son association 4 Pattes Détresse pour aller donner de l’eau et de la nourriture aux chevaux tous les jours.

3 jours plus tard, grâce à un contact de la DDPP, nous trouvons un transporteur agréé ayant des barrières et un camion pouvant transporter les 19 chevaux. Rapidement, tout les bénévoles s’organisent. Aurore, famille d’accueil pour 2 équidés de la FBB viendra avec son van, dans lequel seront chargés le grand selle très maigre et un poney blessé qui seront immédiatement conduits dans une clinique équine.

Le jour J, tout est prêt ! Tous les chevaux sont embarqués et regagnent leurs nouvelles pâtures !

imprimer

Partager