Equitaxe : la réaction de Brigitte Bardot | Fondation Brigitte Bardot

Equitaxe : la réaction de Brigitte Bardot

Dans un communiqué de presse diffusé le 14 novembre 2013, Brigitte Bardot réagit sur la hausse de la TVA sur les centres équestres.

Trop c’est trop ! Le gouvernement français est le valet de directives européennes scandaleusement injustes et inhumaines, qui surtaxent l’activité des centres équestres tout en faisant bénéficier les maquignons d’une TVA réduite pour envoyer les chevaux à l’abattoir… C’est une honte !

Faire passer de 7 à 20% la TVA sur les centres équestres, non seulement cette décision dictatoriale est inadmissible dans un pays démocratique mais elle va, de surcroit, mettre au chômage de nombreux employés, priver des enfants d’un enseignement pédagogique et affectif, briser l’équithérapie indispensable aux enfants en grande difficulté psychologique et, mesure sanglante, sacrifier 80.000 chevaux pour l’abattoir !

Le gouvernement ne doit pas abandonner les Français, nombreux à être révoltés par cette mesure arbitraire, il ne doit pas toujours se plier aux exigences de Bruxelles et s’il doit y avoir une hausse de la taxe alors celle-ci doit concerner l’activité lucrative, dégueulasse, de la vente de chevaux aux abattoirs.

Seuls les imbéciles ne changent pas d’avis alors j’attends de notre gouvernement une réaction immédiate et un sursaut de bon sens.


Brigitte Bardot
Présidente

 

imprimer

Partager