Assassinat du lion Cecil : Brigitte Bardot réagit | Fondation Brigitte Bardot

Assassinat du lion Cecil : Brigitte Bardot réagit

L’argent assassin !

Walter Palmer, le serial killer qui vient d’assassiner Cecil, superbe lion icône du parc national Hwange au Zimbabwe, n’en était pas à son premier crime : ours, rhinocéros, panthères… sont quelques-uns de ses trophées affichés avec fierté.

Cet immonde individu qui achète scandaleusement la mort d’animaux sauvages protégés, en voie d’extinction, porte atteinte au patrimoine naturel de l’humanité et mérite une punition plus qu’exemplaire !

La lapidation médiatique dont il fait l’objet ne fait que confirmer la révolte que provoque cette soif de sang, ce plaisir de domination, ce loisir de tuer, cette traque immonde dont a été victime Cecil, ce lion magnifique !

Cette ordure n’est, hélas, pas la seule. La chasse aux trophées est très prisée par de nombreux pervers qui, pour des sommes rondelettes, achètent le droit d’abattre certains vieux félins, éléphants ou autres retraités de parcs nationaux… Ils profitent aussi de la misère humaine pour acheter et corrompre des gardes censés protéger les animaux menacés.

Le fric meurtrier pourrit, ensanglante les mains et l’âme de ceux qui le dilapident dans la destruction des animaux et de la nature, c’est écœurant. J’espère que les Etats-Unis répondront à la demande d’extradition du Zimbabwe pour que ce criminel soit puni plus sévèrement encore que ses complices dont la culpabilité est infiniment moindre !

Brigitte Bardot
Présidente

imprimer

Partager