36 loups à tuer : la France en infraction et contre l’avis des Français | Fondation Brigitte Bardot

36 loups à tuer : la France en infraction et contre l’avis des Français

Alors que la ministre de l’Ecologie vient de publier deux arrêtés fixant les conditions de tirs et le nombre de loups pouvant être tués pour la période 2015-2016, Brigitte Bardot dénonce la "politique désastreuse en terme de préservation de la biodiversité" de Ségolène Royal et son "allégeance au monde de la chasse et de l’élevage". Pour la Présidente de la Fondation Brigitte Bardot, la ministre est une "catastrophe écologique"…

Madame la Ministre,

Encore une fois, je suis sidérée par votre capacité de nuisance, votre politique désastreuse en terme de préservation de la biodiversité, votre allégeance au monde de la chasse et de l’élevage… comment pouvez-vous être une telle catastrophe écologique ?

Les arrêtés que vous venez de prendre pour faciliter le tir aux loups, espèce protégée très peu présente en France, montre une fois de plus, une fois de trop, que votre vision de la "gestion" passe par les armes et la destruction.

Ma Fondation tente, en vain, depuis des mois de vous présenter les expérimentations menées pour protéger les troupeaux d’éventuelles attaques de loups. Le collectif Cap Loup, dont ma Fondation est membre, essuie le même refus de dialogue, le même mépris, mais vous ouvrez votre porte aux lobbies de ceux pour qui la nature doit être sacrifiée. Autoriser les tirs sur une espèce protégée, au cœur des parcs nationaux, est une honte, un scandale !

Plutôt qu’armer les chasseurs et les éleveurs, vous feriez mieux de prendre des mesures utiles, qui relèvent de vos compétences, comme abolir la chasse à courre, le déterrage et toutes ces pratiques barbares, interdire l’exploitation des animaux dans les cirques, delphinariums et autres lieux où l’animal est réduit à l’esclavage, supprimer la liste des "nuisibles" et reconnaître à l’animal sauvage le caractère d’être sensible… S’il fallait établir la liste des espèces nuisibles, la nôtre serait en tête et vous en seriez la Reine !

Madame la Ministre, annulez ces arrêtés lâches et écoutez, enfin, les arguments de ceux qui agissent pour la préservation de la biodiversité, la cohabitation des espèces sauvages et du pastoralisme.

Assumez avec courage et impartialité le poste capital qui vous est imparti et pour lequel vous manquez, hélas, de compétence…

Brigitte Bardot

Présidente

 

Communiqué Cap Loup

Les associations de CAP Loup demandent le retrait des deux arrêtés fixant les conditions de tirs et le nombre de loups pouvant être tués pour la période 2015-2016 arrêtés et portent plainte contre la France.

Lire l'intégralité du communiqué de presse ICI

A lire aussi : L’État détruira-t-il 36 loups au mépris de la volonté des Français

imprimer

Partager