Loup : Reportage sur France 2, écrivez au médiateur ! | Fondation Brigitte Bardot

Loup : Reportage sur France 2, écrivez au médiateur !

La chaîne de télévision France 2 a diffusé samedi 6 septembre dernier un reportage intitulé « les ravages du loup ». Les associations de CAP Loup ont écrit à la chaîne pour lui faire part de leur indignation face à teneur de ce reportage très mal informé et très partisan contre la protection du loup.

Nous vous invitons à écrire de même au médiateur de France 2 : demandez un meilleur traitement de l’information sur le dossier loup ! Ecrivez en utilisant vos mots. Vous pouvez vous inspirer du courrier envoyé par CAP Loup. Merci à tous

Le courrier de CAP Loup à France 2 le 10 septembre 2014

Monsieur,

Votre chaine a diffusé le samedi 6 septembre dernier, dans le journal de 20 heures, un reportage intitulé « Les ravages du loup ». Nos associations ont été interpellées par la teneur de ce reportage. En effet, le sujet a été traité de façon extrêmement partisane et parcellaire, sans rendre compte de la réalité du dossier. Le titre lui-même est d’emblée à charge. Vous évoquez 5 000 ovins tués possiblement par le loup en un an en France, mais ce nombre ne signifie pas grand-chose s’il n’est pas mis en perspective avec les 500 000 ovins tués dans le même temps par d’autres causes : maladies, accidents, pertes… Vous présentez le loup uniquement comme un problème, en oubliant de rappeler le rôle essentiel que joue cette espèce comme prédateur naturel dans les écosystèmes, en particulier dans les zones de montagne. Le loup, rappelons-le, se nourrit principalement d’ongulés sauvages. Vous évoquez les difficultés que peuvent rencontrer les éleveurs en présence du loup dans le Parc national du Mercantour, mais vous oubliez de rappeler que la vocation première d’un parc national est la protection de la nature. Or ce parc national accueille chaque année plus de 140 000 ovins, de façon souvent néfaste pour la biodiversité elle-même. Vous présentez votre sujet dit « Grand angle » par un tout petit angle sensationnaliste, sans jamais aborder les questions de fond liées aux vrais problèmes de la filière ovine : problèmes économiques, structuraux, peut-être moins attrayants à vos yeux, mais plus significatifs pour la compréhension du dossier « loup ». Vous faites intervenir longuement des éleveurs, des bergers, des chasseurs, mais vous ne donnez pas la parole aux scientifiques qui étudient le loup, ni aux associations de protection de la nature qui connaissent parfaitement le terrain et le dossier. C’est pourquoi, en réponse à ce reportage, nous vous demandons de pouvoir intervenir sur votre antenne à l’occasion d’un prochain sujet sur le loup diffusé à une heure de grande écoute, afin que nos concitoyens puissent bénéficier d’une vision plus large et mieux informée de ce dossier. Les associations de CAP Loup se tiennent à votre disposition. Dans l’attente, veuillez agréer, Monsieur, l’expression de nos salutations distinguées. Les associations de CAP Loup

Téléchargez ICI le courrier de CAP Loup du 10 septembre 2014 à France 2

Visionnez ICI le reportage du 6 septembre 2014 (à partir de 23 minutes 45 secondes)

A l’attention du médiateur de l’information
France 2
7 esplanade Henri de France
75907 Paris cedex 15

imprimer

Partager