Actes de cruauté sur des ragondins à Nantes | Fondation Brigitte Bardot
Coups de pieds et massacre
Coups de pieds et massacre
Un comportement de casseurs
Un comportement de casseurs

Actes de cruauté sur des ragondins à Nantes

La fondation Brigitte Bardot, scandalisée par les comportements délinquants des agriculteurs porte plainte

Le 5 novembre 2014 lors d'une manifestation d'agriculteurs organisée, à Nantes, par la FNSEA et le syndicat Jeunes Agriculteurs, des individus se sont livrés à des "actes de cruauté" sur des ragondins.

Après avoir déversé des poireaux pourris, du lisier, du fumier, du purin dans lesquels étaient contenus des animaux morts, dont des ragondins et un sanglier, ils s'en sont pris à des ragondins vivants, les jetant notamment de caddies, les aspergeant de peinture et leur donnant des coups de pieds, des "actes de cruauté" dénoncés par la Fondation Brigitte Bardot.

Les agriculteurs se comportent en casseurs, ils n’ont aucun respect pour l’animal, être sensible, ce qui explique sûrement la ferme opposition de la FNSEA devant toute évolution du statut juridique de l’animal.

Le gouvernement doit faire preuve d’une très grande fermeté face au comportement inacceptable de cette Fédération qui se sent, depuis trop longtemps déjà, au-dessus des lois.

Le 7 novembre Mme Calmels-Bock, directeur général de la Fondation Brigitte Bardot adresse une lettre ouverte à la FNSEA ; pour la lire, cliquer sur l'image de gauche.

A lire aussi : l'article de Christophe Marie sur L'Obs le Plus, Des ragondins maltraités par la FNSEA : un acte cruel, nous portons plainte

France 3 Pays de loire

Réaction de Christophe Marie

TéléNantes

Réaction de la FBB

imprimer

Partager