Corrida : enfin retirée du patrimoine immatériel de la France | Fondation Brigitte Bardot

Corrida : enfin retirée du patrimoine immatériel de la France

Le Conseil d'État a définitivement retiré la corrida du patrimoine immatériel de la France

La corrida est définitivement radiée du patrimoine immatériel de la France. Ce mercredi 27 juillet, le Conseil d'Etat a rejeté le pourvoir de deux organisations pro-corrida, qui contestaient cette décision, prise par la cour administrative d'appel (CAA) de Paris

L'association des villes taurines et l'Observatoire national des cultures taurines avaient obtenu en 2011 l'inscription de la corrida à l'inventaire du Patrimoine immatériel, une décision infirmée en juin 2015 par la CAA de Paris. 

Une décision "formidable"

Notre présidente a réagi en déclarant "C'est formidable d'avoir retiré définitivement la corrida du patrimoine immatériel de la France", tout en soulignant que "ce sera encore plus formidable quand la corrida sera définitivement interdite en France".

Fin 2015,  l’arrêt des subventions européennes au profit des éleveurs de taureaux pour les corridas avait été voté. il s’agissait d’une première victoire confortée aujourdh'ui par la décision du Conseil d'Etat.
 

imprimer

Partager