Spectacles avec animaux sauvages à Dunkerque : la Fondation Brigitte Bardot intervient ! | Fondation Brigitte Bardot

Spectacles avec animaux sauvages à Dunkerque : la Fondation Brigitte Bardot intervient !

La Fondation Brigitte Bardot adresse une lettre ouverte au maire de Dunkerque (59) concernant des spectacles d’animaux sauvages qui auront lieu sur sa commune du 4 au 6 novembre 2016.

Lettre ouverte de la Fondation Brigitte Bardot au maire de Dunkerque

Monsieur le maire,

Après Boulogne-sur-Mer, nous venons d’être alertés de la présentation de différents spectacles avec des animaux sauvages (notamment des ours et des éléphants) lors du 3ème Gala de la Générosité organisé par votre ville du 4 au 6 novembre prochains.

Nous sommes bien évidemment pour que les cirques puissent vivre, mais sans animaux !

Aucun cirque, ne pourra jamais offrir les conditions de vie dont ces animaux sauvages ont besoin. Même nés en captivité, ces animaux, comme les ours ou les éléphants présentent des comportements anormaux signes de détresse psychologique : automutilation, balancement incessant de la tête, allers et venues, léchage... Ils développent des pathologies liées au stress de la captivité pouvant générer un comportement dangereux.

Que penser de ces numéros où les animaux perdent toute leur animalité pour ressembler à des humains. Que penser des postures contre-nature qu’on leur demande de réaliser par la force, postures pouvant provoquer des blessures, des douleurs permanentes et même pire.

Est-ce vraiment cette image d’animaux privés de tout, détenus hors de leur environnement, et forcés d’apprendre des postures contre-nature, que vous voulez transmettre aux enfants ?

De plus en plus de pays ont pris des mesures pour limiter et même interdire la présence d’animaux dans les cirques. Des villes françaises suivent le même mouvement. Nous espérons que la ville de Dunkerque suive un jour le même exemple et refuse toute présence de cirque avec animaux sauvages.

Nous espérons que vous serez sensible à nos arguments et nous vous prions de croire, Monsieur le maire, en l’expression de nos salutations distinguées.
 

 

imprimer

Partager