Spectacle d'animaux sauvage dans un centre commercial | Fondation Brigitte Bardot

Spectacle d'animaux sauvage dans un centre commercial

La Fondation Brigitte Bardot adresse une lettre ouverte au directeur du centre commercial Thiais Village lui demandant d'annuler cette funeste animation.

Monsieur le Directeur,

Nous venons d’apprendre la tenue de spectacles avec des animaux sauvages, ours et éléphant, du samedi 21 au dimanche 29 septembre prochains dans le cadre du « Jeu Animaux Thiais Village » organisé par la SNC du CC de Thiais Village. De nombreuses associations mènent actuellement une action de sensibilisation* à ce sujet auprès des organisateurs et nous souhaitons vous faire part de nos arguments.

Savez-vous notamment que l’ours est l’une des espèces les plus persécutées par l’homme dans le monde : combats d’ours au Pakistan, fermes d’élevage pour la bile en Chine, ours dansants dans les Balkans, sans compter le lourd tribut qu’il paie aux chasseurs (et ceci même en France !). Depuis de nombreuses années, des campagnes internationales sont menées pour dénoncer l’utilisation scandaleuse de ces animaux dans certains pays où ces coutumes moyenâgeuses sont encore pratiquées. Des avancées non négligeables sont obtenues ; c’est le cas en Bulgarie où la Fondation a aménagé le premier parc d’accueil pour ours dansants dans les Balkans avec le soutien des autorités bulgares.

Nous en appelons à vos qualités de cœur afin que vous preniez conscience du caractère indigne et immoral de telles exhibitions dans lesquelles la nature même de l’animal est inhibée, asservie pour le seul plaisir de l’homme. Il ne faut pas oublier que la plupart du temps, ces animaux sont enfermés et trimbalés sur les routes de France, d’une ville à l’autre. Pour 1 heure de spectacle par jour, combien de km vivent-ils enfermés ? Ne pensez-vous pas que cela relève également d’une certaine forme de maltraitance ? Oser prétendre que le dressage relève d’une quelconque pédagogie est d’une absurdité sans nom !

Par ailleurs, qu’en est-il de la sécurité du public lors de telles exhibitions ? L’ours, même asservi, reste un animal sauvage avec des réactions imprévisibles… Tout dernièrement, une éléphante échappée d’un cirque installé à Lizy-sur-Ourcq a bousculé un homme de 84 ans entraînant sa mort brutale…Faut-il, encore une fois, qu’un accident mortel se produise pour que les bonnes décisions soient enfin prises !

Nous vous demandons d’annuler ces spectacles et vous prions de croire, Monsieur le Directeur, en l’expression de nos salutations distinguées

* manifeste téléchargeable sur la colonne de droite

Christophe MARIE

Directeur Bureau Protection Animale

imprimer

Partager