Au Bhoutan, la FBB aide des associations à sauver des centaines d’animaux depuis 2009

Au Bhoutan, la FBB aide des associations à sauver des centaines d’animaux depuis 2009

×
Envoyer

L'article a bien été envoyé, merci !

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !

  • Depuis 2009, au Bhoutan, la FBB collabore avec Jangsa Animal Saving Trust et The Maya Foundation pour sauver des centaines de chiens errants, chevaux maltraités, animaux sauvages et animaux de ferme blessés...

    Jangsa Animal Saving Trust

    Depuis 1O ans, la Fondation Brigitte Bardot intervient au Bhoutan, un royaume bouddhiste de l’Himalaya. En 2009, au moment de la préparation du couronnement du roi, tous les chiens errants de la capitale avaient été capturés et enfermés dans un enclos, où ils s’entretuaient et mouraient de faim et de maladies. Nous sommes intervenus !

    Afin de soutenir le plus efficacement possible l’association de protection animale Jangsa Animal Saving Trust, la Fondation a construit un refuge pour accueillir les animaux les plus vulnérables. Nous avons également acheté un véhicule pour sauver les chiens et ramasser la nourriture donnée par les restaurants.

    Par la suite, la FBB a construit une clinique vétérinaire aménagée, qui accueillera bientôt un vétérinaire à plein temps.

    fondation brigitte bardot aide association bhoutan asie

    The Maya Foundation Bhutan

    La FBB agit aussi pour la sauvegarde de la faune sauvage, des animaux de ferme et des chevaux blessés, et des chiens errants recueillis par The Maya Foundation Bhutan dans leur sanctuaire, The Barnyard Bhutan Animal Rescue & Sanctuary.

    La Fondation a financé l’achat d’un véhicule permettant la capture des chiens afin qu’ils soient stérilisés et vaccinés. Nous collaborons avec les services vétérinaires locaux, ce qui est un avantage considérable afin que notre action se pérennise.

    fondation brigitte bardot aide association bhoutan asie

    Rapellons également qu’en 2015, une lettre ouverte de Brigitte Bardot (pdf) publiée en anglais dans le journal national Kuensel eut une influence décisive pour stopper le projet de construction du premier abattoir dans le pays.

    Crédit photos : Fondation Brigitte Bardot

  • Fermer le menu
    X