Drames de la chasse : Brigitte Bardot s’adresse à Elisabeth Borne

Drames de la chasse : Brigitte Bardot s’adresse à Elisabeth Borne

×
Envoyer

L'article a bien été envoyé, merci !

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !

  • Suite à deux accidents de chasse mortels, Brigitte Bardot demande à Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique, de suspendre immédiatement toute autorisation de chasse à courre, dans une lettre ouverte publiée le 19 novembre 2019.

    Paris, le 19 novembre 2019

    Lettre ouverte à Elisabeth Borne
    Ministre de la Transition écologique et solidaire
    264 Boulevard Saint-Germain
    7
    5007 Paris

    Madame la Ministre, honte à la France !

    Ce week-end encore, de nouveaux drames de la chasse se sont déroulés en France dans l’indifférence coupable des autorités, soumises au diktat des chasseurs, cette minorité armée qui représente 1,5 % de la population mais qui empêche 98,5 % des Français de profiter des forêts en toute sécurité.

    Je pense à ce cueilleur de champignons, tué vendredi à Villars-les-Bois en Charente-Maritime par un chasseur, je pense aussi aux habitants de Pont-Sainte-Maxence, dans l’Oise, qui sont intervenus samedi pour libérer un cerf épuisé, traqué par une meute de chiens lancés à sa poursuite.

    Mais le plus sordide, l’horreur même, s’est déroulé samedi à Saint-Pierre d’Aigle dans l’Aisne, lorsqu’une jeune femme enceinte de six mois partie promener son chien s’est retrouvée prise pour cible par la meute de chiens de l’équipage de chasse à courre « le rallye de la passion ».

    Cette jeune femme et son enfant n’ont pas survécu à cette attaque, victimes de trop nombreuses morsures. J’en suis, comme tous les Français, bouleversée et profondément scandalisée. Combien de drames devrons-nous subir, combien de temps encore les politiques se soumettront à ces « saigneurs » qui répandent la mort dans nos forêts ?

    Madame la Ministre, vous avez le devoir d’agir d’urgence, suspendez immédiatement toute autorisation de chasse à courre pour cette saison.

    Je suis consciente que nos ministres successifs ont TOUS été d’une totale lâcheté sur ce sujet, notre pays est devenu un concentré de barbarie avec des pratiques plus cruelles les unes que les autres, que ce soit la chasse à courre, le déterrage, les pièges à glu… Les Français, dans leur grande majorité, n’en veulent plus !

    Alors que la France est submergée par une révolte qui risque de devenir une révolution, comment peut-on encore autoriser des assassinats légaux au nom de la chasse ?

    Même si votre président est responsable de ces atrocités, vous les ministres avez le devoir moral de vous y opposer !

    Brigitte Bardot
    Présidente

    Crédit photo : Creative Commons/Phil du Valois

  • Fermer le menu
    X