L'ORGANISATION DE LA FONDATION

Avec la création de sa Fondation en 1986, reconnue d'utilité publique en 1992, Brigitte Bardot s'est entourée d'une équipe et d'outils lui permettant de mener son combat pour la cause animale, en France et partout dans le monde.

Le combat d'une vie

Au début des années 1960, BB est déjà une icône du cinéma, connue du monde entier par ses seules initiales. En 1962, Brigitte Bardot a 28 ans et se fait pour la première fois l’ambassadrice des animaux en dénonçant publiquement la souffrance des bovins égorgés dans les abattoirs sans étourdissement. 

C’est à la télévision, dans la rubrique « Avocat d’un soir » de l’émission « Cinq colonnes à la une ». Son intervention aura une grande répercussion et entraînera une modification de la réglementation française et européenne.

Lire la vidéo

Cinq ans plus tard, Brigitte Bardot dit adieu au grand écran pour consacrer sa vie à la cause animale. Pionnière dans cet engagement trop souvent méprisé, elle sera la voix des sans-voix, les animaux.

En 1977, accompagnée de l’écologiste suisse Franz Weber, Brigitte Bardot brave le gouvernement canadien et les chasseurs de phoques et se fait déposer en hélicoptère sur la banquise de Blanc-Sablon. Ses photos avec un bébé phoque dans les bras auront un retentissement mondial.

Au-delà de ces actions percutantes, la création de la Fondation Brigitte Bardot en 1986 à Saint-Tropez, va lui permettre de s’entourer d’une équipe et de mener des actions sur tous les fronts pour protéger et sauver les animaux.

La Fondation est reconnue d’utilité publique en 1992 et le Dalaï Lama en devient membre d’honneur en 1995. 

Fondation Brigitte Bardot chasse phoque
Fondation Brigitte Bardot dalai lama
Fondation Brigitte Bardot protection animale

NOTRE ÉQUIPE

Toutes ces actions ne pourraient pas avoir lieu sans les financements de nos 75 000 donateurs et bienfaiteurs mais aussi sans nos ressources humaines : 128 salariés, 44 bénévoles actifs sur nos structures et 400 délégués et enquêteurs répartis sur le territoire.

La Fondation est administrée par un conseil d’administration qui compte trois ministères de tutelle (Intérieur, Environnement, Agriculture), garants de la bonne affectation des fonds. Les autres administrateurs sont nommés pour leur engagement et leurs compétences professionnelles mis au service de la cause animale. 

>> Cliquez ici pour découvrir notre organigramme

LA FONDATION EN CHIFFRES pour l'année 2019

Les ressources de la FBB ont augmenté de 5 % pour atteindre 22,850 M€, principalement issues de legs pour 87 % et de dons pour 9 %. 

La répartition des dépenses est de 75 % pour la protection animale directe (66 % France, 9 % international), 5 % en frais de fonctionnement, 5 % d’actions de sensibilisation, 3 % d’actions juridiques contre la maltraitance, 6 % de frais de recherche de fonds, 5 % de fonds dédiés, 1 % en autres charges.

La confiance des donateurs envers la Fondation s’est encore démontrée par l’enregistrement de plusieurs centaines de nouvelles intentions de legs (+22 %). 

FRANCE

Les faits marquants durant l’année 2019, ont été le nombre important d’interventions de sauvetages, plus d’une par mois, demandées par les services étatiques ou sur procédures juridiques.

Parmi les plus marquants :

  • L’intervention dans un élevage intensif de NAC en cessation d’activité où vivaient près de 6 000 animaux et qui a nécessité l’intervention de 62 associations. La FBB a pris en charge 250 animaux.
  • La capture de 37 cerfs élaphe menacés par un plan d’abattage que nous avons répartis vers 3 parcs naturels agréés.
  • Le sauvetage de Hope et Vanille, deux ânesses maltraitées dont l’une avait notamment un trou béant au chanfrein dû à un tir de chevrotine. Sa reconstruction faciale (première mondiale) initiée par la FBB a fait la Une des médias.
  • La prise en charge de près de 100 bovins dans une exploitation en cessation d’activité.

En 2019, la FBB a ainsi pris en charge près de 1 000 animaux issus des procédures juridiques et plus de 500 chiens et chats abandonnés. Près de 340 ont été adoptés durant l’année ! L’Arche de BB comptabilise au total près de 7000 animaux.

Le service juridique a répondu à plus de 35 000 demandes et plus de 3 300 enquêtes dont 71 % pour mauvais traitements ont été diligentées.

Associations et particuliers

La Fondation a aussi renforcé ses missions d’assistance en France, auprès de 300 associations et plus de 2000 particuliers en difficulté. 

Elle a ainsi octroyé près de 500k€ pour des aides vétérinaire et aménagements aux associations et près de 600k€ à des particuliers pour des opérations graves et urgentes.  317k€ de nourriture ont aussi été distribués.

Fondation Brigitte Bardot sauvetage
7000 animaux ont trouvé refuge dans l'Arche

La FBB agit aussi auprès des décideurs

Elle participe aux commissions et comités rattachés au ministère de l’Agriculture et de la Recherche et du ministère de l’Écologie sur les animaux sauvages captifs, élevages de visons pour la fourrure et animaux de cirque.

Concernant l’abattage rituel, la FBB a organisé un colloque avec l’OABA (Œuvre d’assistance aux bêtes d’abattoir) afin de faire un état des lieux, en France et en Europe, et d’envisager des perspectives d’évolution.

Une investigation FBB « abattoir » en caméra cachée a été diffusée en exclusivité sur BFM TV.

La Fondation est de nouveau intervenue dans les quartiers nord de Marseille, encadrée par une dizaine de camions CRS. En dépit du danger, 220 moutons ont pu être saisis et confiés à la FBB.

La FBB a fait réaliser plusieurs sondages pour appuyer ses arguments, largement relayés par les médias :

INTERNATIONAL

La FBB est aussi présente auprès des décideurs

À la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction) : lors de la 18e Conférence des Parties tenue à Genève, avec un bilan positif et une protection accrue de nombreuses espèces (girafe, requin-taupe…). Une belle victoire est à noter : avec le concours de la FBB, les ONG de protection animale présentes ont permis l’adoption d’une mesure interdisant le prélèvement dans la nature et le commerce des éléphanteaux africains. Une grande première à la CITES !

Avec le réseau SSN (réseau pour la surveillance des espèces), dont la FBB est membre depuis 2013, et qui permet d’assurer que la CITES protège davantage la faune sauvage victime du commerce international.

Avec EUROGROUP FOR ANIMALS (EfA), dont la FBB est membre depuis 1997, qui vise l’amélioration du traitement des animaux dans l’ensemble de l’UE par le biais du lobbying, de campagnes et l’organisation de groupes de travail :

  • Pour les élections européennes, avec EfA et AnimalPolitique, la FBB est intervenue auprès d’eurodéputés sortants et candidats, pour leur demander de s’engager sur 22 mesures de protection des animaux.
  • Contre la vente de viande de kangourou au sein de l’EU : la FBB, avec l’aide d’ EfA, a permis l’arrêt de la vente dans certaines grandes enseignes telles que Carrefour !

Avec l’association Robin des Bois, qui œuvre à la protection de « l’Homme et de l’environnement » :

  • Depuis 2013, la FBB finance la publication en français et en anglais d’un bulletin trimestriel « À la Trace » qui traque à l’échelle internationale les actes de braconnage et de contrebande d’espèces animales menacées. Un outil indispensable et apprécié au niveau mondial.

Ses missions d’assistance à l’international sont toujours importantes, c’est ainsi que la FBB est encore intervenue au cours de l’année au sein de 29 pays :

ANIMAUX DOMESTIQUES

Elle est venue en aide à 63 associations, pour un budget de 903 K€. Cette aide a permis :

  • La stérilisation, la vaccination et les soins de près de 35 000 animaux sur les cinq continents ;
  • La construction d’aménagements essentiels au bien-être des animaux secourus ;
  • L’achat du matériel garantissant le bon fonctionne-ment des refuges.
Association Skiathos Cat Welfare - Grèce
Fondation Brigitte Bardot aide internationale
Association Mayhew - Afghanistan
Fondation Brigitte Bardot Aide internationale
Association Ayuda - Guatemala

FAUNE SAUVAGE

Elle a aidé 25 organisations participant ainsi à la protection, au sauvetage, aux soins, à la réhabilitation et au relâcher de plus de 5 000 animaux sauvages, et ayant un impact positif sur des centaines d’autres, pour un budget de 529 K€. Plus de 70 espèces diffé-rentes ont été impactées.

Fondation brigitte bardot help congo
Association Help Condo - Congo
Fondation Brigitte Bardot IWNCC
Association IWNCC - Canada
Fondation Brigitte Bardot Eqauteur felin
Association Makigo - Equateur

MAIS AUSSi...

Enfin, l’année s’est terminée par l’inauguration officielle du refuge de Bazoches (78), donation de Brigitte Bardot à sa Fondation. Des centaines d’invités (personnalités publiques, politiques, médias) ont pu apprécier l’accueil réservé à nos animaux domestiques et de ferme et annoncer l’ouverture au public des adoptions chats sur ce site.

Toutes nos actions sont relayées en permanence sur nos réseaux sociaux. Une refonte des sites internet Général et Junior a été réalisée, ainsi qu’un compte Instagram junior.

 

Merci à toutes nos équipes et aux administrateurs bénévoles qui nous apportent leur professionnalisme. Merci enfin à tous nos donateurs pour leur confiance.

Ghyslaine Calmels-Bock – Directeur Général de la Fondation Brigitte Bardot

Crédit photos : © Fondation Brigitte Bardot
X