N'achetez pas votre animal de compagnie, adoptez-le.

Actuellement les refuges de la Fondation Brigitte Bardot proposent 196 chiens et 416 chats à l'adoption.

Apple 2 ans

Votre soutien financier permet à la Fondation de secourir les animaux en souffrance, les nourrir et les soigner en refuges.

L'organisation de la Fondation

Avec la création de sa Fondation en 1986, reconnue d'utilité publique en 1992, Brigitte Bardot s'est entourée d'une équipe et d'outils lui permettant de mener son combat pour la cause animale, en France et partout dans le monde.

Le combat d'une vie

Au début des années 1960, BB est déjà une icône du cinéma, connue du monde entier par ses seules initiales. En 1962, Brigitte Bardot a 28 ans et se fait pour la première fois l’ambassadrice des animaux en dénonçant publiquement la souffrance des bovins égorgés dans les abattoirs sans étourdissement. 

C’est à la télévision, dans la rubrique “Avocat d’un soir” de l’émission “Cinq colonnes à la une”. Son intervention aura une grande répercussion et entraînera une modification de la réglementation française et européenne.

Lire la vidéo

Cinq ans plus tard, Brigitte Bardot dit adieu au grand écran pour consacrer sa vie à la cause animale. Pionnière dans cet engagement trop souvent méprisé, elle sera la voix des sans-voix, les animaux.

En 1977, accompagnée de l’écologiste suisse Franz Weber, Brigitte Bardot brave le gouvernement canadien et les chasseurs de phoques et se fait déposer en hélicoptère sur la banquise de Blanc-Sablon. Ses photos avec un bébé phoque dans les bras auront un retentissement mondial.

Au-delà de ces actions percutantes, la création de la Fondation Brigitte Bardot en 1986 à Saint-Tropez, va lui permettre de s’entourer d’une équipe et de mener des actions sur tous les fronts pour protéger et sauver les animaux.

La Fondation est reconnue d’utilité publique en 1992 et le Dalaï Lama en devient membre d’honneur en 1995. 

Fondation Brigitte Bardot chasse phoque
Fondation Brigitte Bardot dalai lama
Fondation Brigitte Bardot protection animale

Notre conseil d'administration

La Fondation est administrée par un conseil d’administration qui compte trois ministères de tutelle (Intérieur, Environnement, Agriculture), garants de la bonne affectation des fonds. Les autres administrateurs sont nommés pour leur engagement et leurs compétences professionnelles mis au service de la cause animale. 

NOTRE ÉQUIPE

Notre équipe : près de 200 salariés et 300 délégués et enquêteurs répartis sur le territoire.

>> Cliquez ici pour découvrir notre organigramme

Bilan financier 2020

Malgré la pandémie mondiale, la Fondation a poursuivi et intensifié sa mission sociale.

Les ressources de la FBB ont augmenté de 19 % pour atteindre 27.1 M€, principalement issues de legs pour 89 % et de dons pour 9 %.

La répartition des dépenses est de 79 % pour la protection animale directe (69 % France, 10 % international), 5 % en frais de fonctionnement, 4 % d’actions de sensibilisation, 3 % d’actions juridiques contre la maltraitance, 5 % de frais de recherche de fonds et 4 % de fonds dédiés.

FRANCE

En 2020, la FBB a pu mener ses missions d’assistance en France en accordant :

  • 423 aides en nourriture à des particuliers et associations pour 285k€ ;
  • 1631 aides vétérinaires à des particuliers pour 513k€
  • 211 aides vétérinaires à des SDF pour 48k€
  • 119 aides à des associations en France pour 325k€
  • Elle a pu terminer une campagne de stérilisations de 14000 chats errants en France pour 717k€
  • Aidé de nombreuses associations dans leur quotidien pour la nourriture et les soins en France pour l’Hirondelle à hauteur de 100k€, et Tonga pour 77k€…

INTERNATIONAL

À l’international 1.9M€ pour 7 associations en Afrique de sauvegarde de Chimpanzés (96k€), pour les Ours en Bulgarie 177k€, pour le centre de soins au Guatemala pour 45k€.

Mais surtout la campagne de stérilisations en Afghanistan pour 270k€ a permis la stérilisation de 10.000 chiens.

Les frais de fonctionnement des refuges de la FBB représentent 1/3 des dépenses totales soit 8M€. La mare auzou 5,5M€ avec 72 salariés, Bazoches 1,8M€ avec 17 animaliers, Montpon 0,6M€ avec 7 animaliers.

Les frais de pensions pour près de 4500 animaux, se montent à 3,4M€:

– 3434 animaux de ferme (dont 2140 moutons, 984 bovins, 193 chèvres, 117 cochons .…) pour 1M€

– 940 chevaux pour près de 2M€

– 20 animaux sauvages pour 33k€

– 99 chiens pour 515k€

Les frais de pension pour chiens ont baissés de 135k€ lié au transfert de chiens dans nos refuges et d’adoptions prioritaires des chiens vivant en pensions.

Malgré cette année difficile et les mois de confinement les travaux de notre nouveau refuge « la Davière » commencés début 2020 ont pu avancer. Le post-covid a compliqué l’approvisionnement en matière première (bois et métal).

Nos services ont continué leurs missions d’assistance. C’est ainsi que le service juridique a répondu à 31.238 demandes, mené 2162 enquêtes dont 76% pour mauvais traitements. Plus de 1000 animaux ont été saisis juridiquement dont plus de 100 chiens, 60 chevaux, 452 moutons etc.).

Assistance et solidarité dans n’importe quel contexte : la FBB a ouvert une plateforme téléphonique post-covid, avec un numéro vert pour lutter contre la détresse animale et humaine avec une campagne de clips vidéos.

Et en dépit d’un calendrier très perturbé par la pandémie, la FBB est toujours présente auprès des décideurs

Mise en place en 2020 une « lettre » de liaison pour interpeller les parlementaires. (3 lettres en 2020 ont été adressées aux députés et sénateurs)

Rapports parlementaires : La FBB a été auditionnée et a participé à l’élaboration de deux rapports importants : Rapport sur le bien-être des animaux de compagnie et des équidés, Rapport d’information sur la protection du bien-être animal au sein de l’UE.

Groupes de travail : La FBB, membre du comité d’expert bien-être animal du CNOPSAV (Conseil National d’Orientation de la Politique Sanitaire Animale et Végétale), a en 2020 activement participé aux réunions organisées au ministère de l’Écologie sur la faune captive (élevage de visons pour la fourrure, exploitation des animaux sauvages dans les cirques, delphinariums…).

Merci à toutes les équipes, mais aussi aux administrateurs bénévoles qui nous apportent leur professionnalisme tout au long de l’année.

Merci enfin à tous nos donateurs pour leur confiance.

Crédit photos : © Fondation Brigitte Bardot
X