Non à l’expérimentation animale !

Non à l’expérimentation animale !

  • En Europe, plus de 12 millions d’animaux sont sacrifiés chaque année dans des laboratoires !

    Avec une mention spécialement honteuse pour la France, pays qui tue le plus d’animaux de laboratoire parmi les États européens.

    Oui aux méthode substitutives !

    Aujourd’hui, de nombreux scientifiques refusent le « modèle » animal et basent leurs travaux sur la biologie moléculaire, les tests sur cellules humaines (en culture) ou sur peau artificielles, la simulation sur odinateur, etc.

    Toutefois ces méthodes substitutives restent encore trop marginales, car insuffisamment soutenues par les Pouvoirs publics et trop peu enseignées… alors qu’elles sont l’avenir de la recherche !

    Oui à l’objection de conscience !

    La FBB oeuvre à la reconnaissance d’un droit à l’objection de conscience à l’expérimentation animale pour tous les citoyens français (étudiants, médecins…) qui, sur des critères éthiques, refusent d’expérimenter l’animal (vivant ou mort).

    Ce droit existe déjà aux Pays-Bas et en Italie, il est conforme à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme qui reconnait, à toute personne, un droit à la liberté de conscience.

    Soutenez nos revendications auprès du ministre de la Recherche, signez la pétition !

    Et téléchargez-la au format papier (pdf) pour l’imprimer et la distribuer autour de vous.

     

    Non à l'expérimentation animale !
    3643 / 10000
  • Fermer le menu
    X