Pâques : 500 000 agneaux échappent à l’abattoir en raison du confinement en France

Pâques : 500 000 agneaux échappent à l’abattoir en raison du confinement en France

×
Envoyer

L'article a bien été envoyé, merci !

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !

  • Abattus sans étourdissement par milliers chaque année à Pâques, les agneaux vont momentanément échapper à cette souffrance inacceptable dans un pays civilisé en raison des consignes sanitaires instaurées pour lutter contre le coronavirus.

    EN FRANCE, 80% DES AGNEAUX SONT ABATTUS SANS ÉTOURDISSEMENT

    fondation brigitte bardot pâques agneaux abattage confinement

    Le mois d’avril 2020 devait signifier une hécatombe pour les agneaux d’élevage français, égorgés sans étourdissement dans les abattoirs du pays pour 80% d’entre eux

    En effet, la Pâques juive (8 avril), la Pâques catholique (12 avril), la Pâques orthodoxe (19 avril) et le Ramadan musulman (du 23 avril au 23 mai) sont concentrés cette année sur une même période. Avec, pour toutes ces confessions, une tradition religieuse d’un autre temps consistant à sacrifier un jeune animal.

    Les mesures de confinement mises en place pour ralentir l’épidémie de Covid-19 ont eu raison de ce massacre. Entre l’interdiction des regroupements familiaux et des cérémonies religieuses en groupe, la fermeture des restaurants et le renforcement des consignes sanitaires dans les points de vente, 500 000 agneaux vont échapper à un abattage synonyme de souffrances inacceptables..

    L'APPEL DE BRIGITTE BARDOT

    À plusieurs reprises, Brigitte Bardot est intervenue auprès des représentants des différents cultes pour tenter de les sensibiliser sur le sacrifice de l’agneau pascal.

    « N’oublions pas qu’en France, 80 % des ovins sont abattus sans étourdissement préalable, les consommateurs mangent donc, à leur insu, de la viande d’animaux égorgés en toute conscience et dans la souffrance. »

    1977 Canada Brigitte Bardot bébés phoques
    Brigitte Bardot
    Présidente de la FBB

    En 2011, la Présidente de la FBB écrivait aussi dans une lettre adressée à l’Archevêque de Paris, André Vingt-Trois, et au Consistoire de France :

    « Des camions surchargés d’agneaux traversent actuellement notre pays. Ils sont plusieurs centaines à mourir chaque jour, piétinés, étouffés, entassés les uns contre les autres. Les bêtes qui auront survécu aux terribles conditions de transport seront égorgées par millions.

    Au cours de l’histoire, de nombreuses pratiques religieuses ont encouragé les pires instincts de l’homme, nous devons aujourd’hui refuser ces comportements archaïques et apprendre à défendre de nouvelles valeurs, basées sur le respect de la vie. L’homme a un devoir, celui de se comporter avec… humanité ! ».

    Pour Pâques, préférez les agneaux en chocolat !

    Crédit photos : Pixabay/Gerald Friedrich, Pixabay/Ulrike Leone.

  • Fermer le menu
    X