Depuis 2016, la FBB aide ATO Bénin à protéger les primates

Depuis 2016, la FBB aide ATO Bénin à protéger les primates

×
Envoyer

L'article a bien été envoyé, merci !

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !

  • Depuis 2016, la Fondation Brigitte Bardot apporte son soutien à l'association ATO qui œuvre pour la protection des primates au Bénin, en Afrique, en participant aux frais liés à d’alimentation des primates du centre pendant un an.

    UN CENTRE DE CONSERVATION ET DE RÉHABILITION DES PRIMATES

    Créée en 2013, l’association ATO a pour objectif de sauvegarder les différentes espèces de primates vivant au Bénin, un pays francophone d’Afrique de l’Ouest.

    ATO a plusieurs missions :

    • offrir une structure pour les primates confisqués à des particuliers,

    • permettre la réhabilitation des primates pour assurer la conservation des espèces,

    • éduquer les populations locales à la protection animale et promouvoir le développement économique pour limiter l’exploitation animale.

    fondation bardot aide internationale afrique benin ato primates

    Actuellement, toutes les espèces de mammifères sauvages sont surexploitées en Afrique de l’Ouest, à l’exception des petits rongeurs. Au Bénin, le singe à ventre rouge, le colobe bai, le colobe de Van Beneden et le colobe magistrat sont menacés d’extinction, alors que le chimpanzé a disparu dès 1970.

    Le centre de conservation et réhabilitation créé par ATO vise en premier lieu à sauver les primates orphelins, dont les chances de survie sont minimes, en récupérant les animaux confisqués par les autorités.

    La réintroduction des animaux doit permettre de préserver les populations sauvages et leur habitat naturel. La région du centre-ouest du Bénin subit une déforestation intensive due à la collecte de bois, à l’expansion de l’agriculture et à la percée de nouvelles routes.

    La protection de la faune sauvage ne peut se faire sans la protection de son environnement. ATO procède ainsi à la plantation d’arbres indigènes afin de fournir de la nourriture aux primates.

    Pour les habitants de cette région, la faune sauvage est synonyme de nourriture (viande de brousse), ou symbole culturel ou religieux. Tout projet de conservation des primates doit donc passer par la sensibilisation des populations au respect des droits des animaux. Le soutien au développement local est également indispensable.

    La FBB continuera à apporter son aide financière à ce projet essentiel de l’association pour la protection des primates au Bénin. 

    Crédit photos : ATO-Bénin
  • Fermer le menu
    X