Depuis 2009, la FBB aide Lwiro à protéger les primates en RDC

Depuis 2009, la FBB aide Lwiro à protéger les primates en RDC

×
Envoyer

L'article a bien été envoyé, merci !

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !

  • En République démocratique du Congo (RDC), la Fondation Brigitte Bardot participe aux soins et à l'alimentation des primates du centre de réhabilitation Lwiro depuis 2009.

    SAUVER LES PRIMATES ET ÉDUQUER LA POPULATION

    En Afrique centrale, le Centre de Réhabilitation des Primates de Lwiro (CRPL) a pour objectif la sauvegarde des singes, des chimpanzés et de la faune sauvage

    En collaboration avec les autres sanctuaires, les écoles et les organismes d’éducation, Lwiro a aussi pour mission de sensibiliser les populations locales à la problématique de la viande de brousse et au bien-être des animaux domestiques.

    fondation brigitte bardot aide internationale lwiro congo primates

    UN CENTRE LIÉ À UN PARC NATIONAL

    Au cours de la deuxième guerre en RDC (1998-2003), les conflits dans et autour du Parc National Kahuzi-Biega ont affecté directement la faune sauvage. Les primates orphelins augmentant, l’Institut congolais pour la conservation de la nature (CCN) a décidé d’offrir une solution à ces victimes de la guerre. 

    Actuellement, le Centre de Réhabilitation des Primates de Lwiro est considéré comme partie intégrante du Parc National Kahuzi-Biega en tant qu’unité de conservation ex-situ. La législation congolaise sur la protection de la faune est assez moderne, la dernière loi a été mise en œuvre en 2014.

    Mais le CRPL a encore beaucoup à faire pour appliquer la loi et le travail des institutions juridiques, c’est d’ailleurs le seul centre qui donne aux autorités l’outil nécessaire à cette application. De plus, le centre Lwiro possède l’expérience et les compétences nécessaires au sein de son équipe, ainsi que des enceintes pour primates uniques en leur genre, qui sont prises en exemple par de nombreux sanctuaires !

    Crédit photos : CRPL
  • Fermer le menu
    X