En 2020, la FBB apporte pour la première fois son aide à Lilongwe Wildlife Trust (LWT) au Malawi

En 2020, la FBB apporte pour la première fois son aide à Lilongwe Wildlife Trust (LWT) au Malawi

×
Envoyer

L'article a bien été envoyé, merci !

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !

  • En 2020, la Fondation Brigitte Bardot soutient Lilongwe Wildlife Trust (LWT) au Malawi pour la première fois. Devenue l’une des principales ONG de conservation du pays, LWT possède un sanctuaire pour faune sauvage.

    premier sanctuaire pour faune sauvage

    En 2009, Lilongwe Wildlife Trust (LWT) a ouvert les portes du premier sanctuaire pour faune sauvage du Malawi : le Lilongwe Wildlife Centre (LWC). 

    Aujourd’hui, LWT est devenue l’une des principales ONG de conservation du pays. 

    Sa mission est de porter secours à la faune sauvage et de sensibiliser la population à la conservation et la protection de la nature au Malawi.

    Travaillant en collaboration avec des partenaires locaux et internationaux, LWT répond aux défis urgents de la conservation et conduit à des changements sociaux et institutionnels à long terme.

    Fondation Brigitte Bardot aide internationale malawi

    Le gouvernement du Malawi a nommé LWT pour administrer un certain nombre d’initiatives nationales de gestion de la faune, de justice et de plaidoyer. L’organisation est également membre de l’Union Internationale pour la conservation de la nature,  représentante du Malawi pour le Réseau de survie des espèces et membre du secrétariat du Caucus parlementaire pour la conservation du Malawi.

    Sauvetage et bien-être de la faune sauvage

    LWT est la seule organisation dédiée au sauvetage et au bien-être de la faune sauvage dans tout le Malawi. La demande est incessante car les animaux sauvages continuent d’être menacés par la déforestation, la perte de leur habitat, le commerce illégal des produits de la faune et le trafic d’animaux exotiques. 

    Ces pressions ont provoqué des pertes dévastatrices pour la faune au Malawi pendant de nombreuses années et bien que les récentes interventions de conservation du gouvernement, avec le soutien d’ONG internationales et nationales, commencent à avoir un impact positif sur les chiffres, la situation reste alarmante. Les communautés locales braconnent, vendent et exploitent encore couramment les animaux sauvages. 

    En dehors des aires protégées, la faune est considérée comme une ressource en libre accès et le commerce de viande de brousse, de parties médicinales et d’animaux vivants est courant.

    L'aide de la Fondation Brigitte Bardot

    Pour que les espèces sauvages se développent, une condition préalable est la protection et la survie d’autant d’individus que possible. Par exemple, la perte d’un seul rhinocéros noir au Malawi représente une réduction de la population nationale d’environ 5%. Le Lilongwe Wildlife Trust (LWT) estime que chaque individu compte et que les animaux sauvages doivent avoir les meilleures chances de survie, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur d’une zone protégée.

    En 2020, la Fondation est heureuse d’aider cette association pour la première fois en participant au financement des soins vétérinaires et de l’alimentation des animaux sauvés ainsi qu’aux coûts de matériel de nettoyage et d’entretien du site.

    Fondation Brigitte Bardot malawi
  • Fermer le menu
    X