Brigitte Bardot : « L’importation de cette viande bovine mexicaine est un véritable scandale, un poison ! »

Brigitte Bardot : « L’importation de cette viande bovine mexicaine est un véritable scandale, un poison ! »

×
Envoyer

L'article a bien été envoyé, merci !

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !

  • Dans cette lettre ouverte du 5 mai 2020, Brigitte Bardot exhorte le ministre de l'Agriculture français à refuser un accord commercial permettant à l'Union Européenne d'importer 20 000 tonnes de viande bovine du Mexique !

    LA LETTRE OUVERTE DE BRIGITTE BARDOT À DIDIER GUILLAUME

    Paris, le 5 mai 2020

    Lettre ouverte à Monsieur Didier Guillaume
    Ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation
    78 rue de Varenne
    75349 Paris 07 SP

    Monsieur le Ministre,

    Alors que les Français sont confinés, affolés d’être touchés par cette pandémie qui fait tant de victimes et plonge nombreux citoyens, commerçants et petites entreprises dans la faillite, nous découvrons avec dégoût les arrangements passés en douce, entre l’UE et le Mexique, pour importer 20 000 tonnes de viande bovine à droits de douane réduits.

    Quelle folle incompétence peut justifier un commerce basé sur la souffrance et la mort des animaux, qui entrainera celle de nombreux éleveurs et peut-être celle des consommateurs, y avez-vous pensé ?

    L’importation de cette viande bovine mexicaine dont l’empreinte carbone est démentielle et qui, jusqu’à présent, ne répondait pas aux normes sanitaires européennes est un véritable scandale, un poison !

    Certains pensent que cette crise sans précédent amènera des changements profonds, il faut refuser cet accord UE/Mexique, la France ne devrait pas se plier au bon vouloir de la Commission européenne sur des sujets aussi graves et dangereux.

    Il est par ailleurs impératif de mettre fin aux longs transports d’animaux vivants, notamment vers les pays du Moyen-Orient et du Maghreb où les conditions d’abattage sont effroyables comme vous le savez et qui vous laissent indifférent.

    Nous n’avons pas le droit de fermer les yeux sur l’épouvante quotidienne de millions d’animaux, ni sur cette guerre que l’homme fait à la nature, source de vie. Notre espèce, la plus stupide du règne animal, ne pourra pas tout changer du jour au lendemain mais nous pouvons dès aujourd’hui refuser ces accords basés sur le commerce de la mort.

    Monsieur le Ministre, soyez réaliste, ayez une prise de conscience, un avertissement cruel nous a été envoyé, ne le méprisez pas car vous seriez responsable du pire.

    Brigitte Bardot
    Présidente

  • Fermer le menu
    X