« Madame Elisabeth Borne, et nous, on sort quand ? »

« Madame Elisabeth Borne, et nous, on sort quand ? »

×
Envoyer

L'article a bien été envoyé, merci !

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !

  • Depuis le 11 mai 2020, le déconfinement nous a permis de retrouver une relative liberté. Mais les animaux sauvages, ces êtres sensibles confinés à vie dans des cirques, zoos et delphinariums, quand seront-ils libérés ? Découvrez les premiers visuels de notre campagne interpellant la ministre de la Transition écologique, Elisabeth Borne, sur les réseaux sociaux !

    CIRQUES, ZOOS, DELPHINARIUMS : DES ANIMAUX SAUVAGES CONFINÉS À VIE

    Du 16 mars au 11 mai 2020, chacun de nous a pu faire l’expérience de l’enfermement pendant les 55 jours qu’a duré le confinement en France, instauré pour freiner la propagation de l’épidémie de covid-19

    La plupart des français a vécu le déconfinement comme une libération. Une expérience exceptionnelle qui nous donne à réfléchir sur ce que ressentent d’autres êtres sensibles : les animaux.

    Car les animaux sauvages, détenus et exploités à vie dans les cirques itinérants, les zoos, les delphinariums ou les aquariums, n’ont pas toujours pas la chance de connaître la liberté et un environnement adapté à leurs besoins naturels !

    un appel à elisabeth borne

    Notre campagne lancée le 11 mai sur les réseaux sociaux de la Fondation – Twitter, Facebook et Instagram – s’adresse à la ministre de la Transition écologique. 

    Si les mesures en faveur du bien-être animal n’ont pu être annoncées au printemps par Elisabeth Borne en raison de l’état d’urgence sanitaire du pays, le gouvernement se doit aujourd’hui d’agir et de répondre aux demandes de la Fondation Brigitte Bardot et des organisations de protection animale. 

    Dans  « le monde d’après » évoqué par le Président de la République en avril 2020 , la protection animale n’attend pas !

    Crédit photo : Fondation Brigitte Bardot
  • Fermer le menu
    X