N'achetez pas votre animal de compagnie, adoptez-le.

Actuellement les refuges de la Fondation Brigitte Bardot proposent 196 chiens et 416 chats à l'adoption.

Apple 2 ans

Votre soutien financier permet à la Fondation de secourir les animaux en souffrance, les nourrir et les soigner en refuges.

Retour

Consultation publique européenne : Participez à l’amélioration du bien-être des animaux d’élevage !

Dénoncée par les organisations de protection animale depuis de nombreuses années, la faiblesse de la réglementation européenne censée protéger les animaux d’élevage semble enfin reconnue par les pouvoirs publics, et des travaux sont en cours pour la renforcer.

La Commission européenne a en effet récemment annoncé une révision de grande ampleur des textes européens, afin de rehausser le niveau de bien-être animal au sein de l’Union européenne.

Pour ce faire, la Commission européenne a notamment lancé une consultation publique afin de connaître l’opinion des citoyens européens sur les orientations envisagées pour offrir une meilleure protection aux animaux.

Cette consultation offre l’opportunité aux citoyens de soutenir des avancées ambitieuses et concrètes, pour mettre un terme à la souffrance intolérable que subissent les animaux d’élevage : interdiction de l’abattage sans étourdissement, fin des longs transports et des exportations d’animaux vivants, interdiction de l’élevage en cage, des mutilations et autres pratiques d’élevage cruelles et douloureuses…

Cette consultation vous donne le pouvoir d’agir concrètement en faveur des animaux en soutenant les demandes défendues par la Fondation Brigitte Bardot auprès des représentants politiques !

Pour cela, il suffit de participer à cette consultation publique : 10 minutes à peine sont nécessaires pour compléter le questionnaire (questions à choix multiples en français) et la Fondation Brigitte Bardot vous guide pas à pas en vous suggérant les réponses à apporter à chacune des questions !

Votre participation est essentielle pour faire pencher la balance en faveur des animaux, et contribuer à faire avancer la réglementation à grand pas vers la fin de la souffrance animale.

La consultation publique est ouverte jusqu’au 21 janvier à minuit. Ne tardez pas !

X