N'achetez pas votre animal de compagnie, adoptez-le.

Actuellement les refuges de la Fondation Brigitte Bardot proposent 196 chiens et 416 chats à l'adoption.

Apple 2 ans

Votre soutien financier permet à la Fondation de secourir les animaux en souffrance, les nourrir et les soigner en refuges.

« Pour une Europe sans fourrure », un lancement réussi !

Lancée en mai 2021 par plus de 70 ONG de protection animale, l’initiative citoyenne européenne Fur Free Europe vise à mettre un terme à la production et la commercialisation de fourrure en Europe.

À l’heure actuelle, plus d’un quart des signatures nécessaires à l’Initiative Citoyenne Européenne “Pour une Europe sans fourrure” a été récolté avec pas moins de 330 000 signatures à travers toute l’Europe

Conditions d’hygiène déplorable, confinement en cage, méthodes d’abattage particulièrement atroces, l’industrie de la fourrure est sans conteste une cruauté inacceptable. Visons, renards, mais aussi ratons laveurs, hermines et lapins, sont enfermés par milliers dans de petites cages en treillis métallique pour faciliter l’évacuation des excréments et ne pas souiller leur fourrure. 

Ces conditions de vie profondément incompatibles avec leurs besoins naturels provoquent des traumatismes tels que les animaux en viennent à s’automutiler et à répéter des séries de mouvements compulsifs sans raison. Une vie d’enfermement pour des animaux dont les besoins naturels sont multiples et ne peuvent en aucun cas être satisfaits dans une cage.

L’élevage d’animaux à fourrure va à l’encontre du concept le plus élémentaire de bien-être animal.

Des avancées nécessaires au niveau européen

Si la France vient d’interdire l’élevage d’animaux sauvages pour leur fourrure, des milliers d’animaux sont encore élevés à cette fin dans de nombreux pays d’Europe. Le Danemark, la Pologne ou encore la Finlande sont les champions dans le domaine, et freinent toute avancée pour la fin de la fourrure au niveau européen.

 

Afin de mettre un terme définitif à la production et à la commercialisation de la fourrure en Europe, 70 organisations de protection animale se sont réunies pour lancer une initiative citoyenne européenne en mai 2022.

 

L’Initiative Citoyenne Européenne « Pour une Europe Sans Fourrure » vise à demander à l’Union Européenne d’interdire les fermes à fourrure et d’interdire les produits issus des fermes à fourrure sur le marché européen. Pour ce faire, un minimum d’un million de signature doit être réuni dans toute l’Europe. Ce n’est pas une simple pétition, c’est un moyen unique efficace de faire avancer la condition animale en Europe en demandant à la Commission européenne de proposer de nouvelles lois.

En effet, une fois le seuil d’un million de signature atteint, la Commission européenne sera dans l’obligation de répondre à lademande des citoyens et d’engager des mesures concrètes pour lutter contre la production de fourrure animale.

 

L’objectif d’un million de signatures est encore loin, mais avec votre aide, nous pourrons atteindre ce seuil et contraindre ainsi la Commission européenne à se saisir du sujet et à proposer une réglementation en la matière pour mettre un terme à cette industrie de la souffrance animale sur le marché européen !

AGISSEZ MAINTENANT POUR UNE EUROPE SANS FOURRURE !

© photos FOUR PAWS / Fred Dott

X