Ukraine : prise en charge des frais vétérinaires liés à l’évacuation de Bolik et Elza - Fondation Brigitte Bardot

N'achetez pas votre animal de compagnie, adoptez-le.

Actuellement les refuges de la Fondation Brigitte Bardot proposent 225 chiens et 420 chats à l'adoption.

DEMETRA - 2 ans

Votre soutien financier permet à la Fondation de secourir les animaux en souffrance, les nourrir et les soigner en refuges.

Boutique

Stylo UNGARO "7e ART" numéroté signé BB

Bille – Ce stylo est fait en aluminium, plaqué chrome et l ...

29.9 €
T-Shirt enfant BB spirit - Brigitte Bardot

Couleur olive ou bleu ciel, inscriptions multicolores « Pro ...

20 €
Retour

Ukraine : prise en charge des frais vétérinaires liés à l’évacuation de Bolik et Elza

En avril dernier, la Fondation prenait part à l’évacuation en urgence d’un ours et d’une louve d’Ukraine en finançant les frais vétérinaires liés à leur sauvetage.

La triste histoire de Bolik et Elza

L’ours Bolik a vécu pendant 15 ans enfermé dans un enclos de béton, à côté d’un complexe hôtelier en Ukraine. Il n’avait jamais vu un autre ours de sa vie, ni marché sur l’herbe et ne savait pas à quoi ressemblait le vent à travers les feuilles. La louve Elza, âgée de 7 ans, était également détenue captive depuis sa naissance au même endroit. Elle ne connaissait que les barreaux de sa prison.

Des animaux pris au piège dans la guerre

Comme si le sort de ces animaux n’était pas déjà tragique, ils étaient désormais pris au piège dans le conflit armé qui sévit en Ukraine. Ils ont donc été évacués en urgence vers le sanctuaire pour ours AMP Libearty en Roumanie en avril dernier. La Fondation a pris part à ce sauvetage en finançant les frais vétérinaires urgents de ces animaux.

Une nouvelle vie en Roumanie

Bolik et Elza retrouvent peu à peu goût à la vie au sanctuaire Libearty de l’association Milioane de Prieteni qui accueille une centaine d’ours bruns ainsi que quelques loups. Tous ces animaux au lourd passé retrouvent une vie digne au sein de ce sanctuaire qui s’étend sur 69 hectares au milieu d’une forêt de chênes. Ils peuvent enfin exprimer leurs comportements naturels tels que grimper aux arbres ou nager dans leurs bassins. Ils reçoivent également une alimentation et des soins adaptés.

La chirurgie d’élimination de la tumeur utérine, financée par la FBB, a été un succès. Elza reprend peu à peu confiance et partage pour la 1ère fois sa vie avec un congénère, Robin. Elza aura encore besoin de temps pour retrouver confiance et oublier son terrible passé.

Quant à Bolik, il profite de chaque seconde dans son nouvel environnement, au milieu de la nature, loin de sa prison de béton.

Animaux de compagnie : la FBB salue le plan d’action mais déplore l’absence de moyens

Le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau vient d’annoncer un nouveau « plan national pour améliorer le bien-être des animaux de compagnie » : cette feuille de route est la bienvenue tant les sujets à traiter pour la protection animale sont nombreux et méritent des politiques publiques adaptées. Si la Fondation Brigitte Bardot, consultée lors de la préparation ce plan d’action, se réjouit que le gouvernement reconnaisse de façon relativement exhaustive les problématiques relatives à la protection des animaux de compagnie et entende rassembler et coordonner les forces des différents ministères compétents sur cette question, elle déplore cependant l’absence de moyens affectés à ce plan d’action, qui risque malheureusement de lui ôter toute efficacité pour les animaux…

Lire la suite »

Stop au “chiot-business” : Brigitte Bardot interpelle le ministre de l’Agriculture

Dans une lettre, Brigitte Bardot interpelle Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture, pour lui demander d’interdire le commerce d’animaux de compagnie qui favorise grandement l’achat d’impulsion et donc l’abandon. Les images révélées par la FBB dans une grande enquête sur les salons dédiés à la vente de chiots montrent de nombreuses infractions quasi-systématiques lors de ces événements. Des conditions de vie intolérables pour les animaux, des offres promotionnelles interdites, ou encore des fausses informations dans le seul but de vendre, ces salons sont à interdire de toute urgence.

Lire la suite »
X