Lettre ouverte de Brigitte Bardot à Didier Guillaume sur la stérilisation des chats errants en France

Lettre ouverte de Brigitte Bardot à Didier Guillaume sur la stérilisation des chats errants en France

×
Envoyer

L'article a bien été envoyé, merci !

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !

  • Dans cette lettre ouverte publiée le 22 mai 2020, la Présidente de la FBB exhorte Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, à rendre obligatoire la stérilisation des chats errants. Brigitte Bardot réagit également aux propos scandaleux de Willy Schraen, qui souhaite piéger les chats autour des habitations !

    LA LETTRE OUVERTE DE BRIGITTE BARDOT À DIDIER GUILLAUME

    Paris, le 22 mai 2020

    Monsieur Didier Guillaume
    Ministre de l’Agriculture Et de l’Alimentation
    78 rue de Varenne
    75349 Paris 07 SP

    Monsieur le Ministre,

    Le 29 avril 2019, je vous alertais d’un problème grave auquel nos organisations n’arrivent plus à faire face, celui de la prolifération des chats en métropole, des chiens et chats en Outre-mer.

    Ma Fondation investit d’importants moyens financiers pour gérer, par la stérilisation, ces colonies suivies par des protecteurs dont le dévouement force l’admiration. 

    Pendant que nous agissons concrètement, le Président de la fédération nationale des chasseurs suggère que les chats soient piégés. Par ses propos imbéciles, Willy Schraen reflète ce que sont les chasseurs qui, en plus de flinguer tout ce qui est dans la ligne de mire de leur fusil (y compris vététistes, jardiniers, promeneurs…), ne supportent pas la concurrence d’un animal. 

    On connait la connivence entre les chasseurs, le gouvernement et la présidence. Nous sommes en profond désaccord mais dressons toutefois un même constat : il est urgent de réguler la population féline, non pas en posant des pièges mais en stérilisant les animaux comme cela est désormais imposé en Belgique. 

    Il est de votre responsabilité de rendre obligatoire la stérilisation des chats sur l’ensemble du territoire comme l’ont fait la Wallonie depuis le 1er novembre 2017, Bruxelles depuis le 1er janvier 2018 et la Flandre depuis le 1er avril 2018. 

    En Outre-mer il est tout aussi urgent d’élargir aux chiens cette stérilisation obligatoire car leur reproduction incontrôlée font d’eux des victimes, dans ces îles qui n’ont plus rien de paradisiaque mais sont un véritable enfer pour les animaux. 

    Inutile de tergiverser pendant des années encore, réduire par la stérilisation le nombre d’animaux errants est une démarche responsable, de salubrité publique et de préservation de la biodiversité. 

    Ma Fondation est volontaire mais ne peut agir seule. Il est de votre ressort de fixer un cadre légal, ne rien faire encourage les comportements coupables des Willy Schraen et consorts. 

    Monsieur le Ministre la balle est dans votre camp, saisissez-là, elle n’est pas mortelle comme celles de Willy Schraen…

    Brigitte Bardot
    Présidente

  • Fermer le menu
    X