Lettre ouverte de Brigitte Bardot à Madame Orzechowski, préfète de l’Oise :

Lettre ouverte de Brigitte Bardot à Madame Orzechowski, préfète de l’Oise :

×
Envoyer

L'article a bien été envoyé, merci !

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !

  • Madame la Préfète,

    Je suis scandalisée par votre arrêté condamnant à mort 3000 renards dans l’Oise. Ces animaux sont une richesse pour la biodiversité et de précieux alliés pour les agriculteurs, votre arrêté assassin n’est qu’une soumission au lobby de la chasse.

    Parler de risques sanitaires est ridicule, l’échinococcose alvéolaire n’est pas une menace pour l’homme et peut être transmise par un autre canidé… le chien. Par mesure de précaution et par cohérence, irez-vous jusqu’à ordonner l’abattage de 100 000 chiens dans l’Oise ?

    Si les chasseurs veulent la peau du renard, c’est parce qu’il leur fait concurrence en prélevant du gibier (faisans, perdrix) élevé au grain avant d’être relâché au début de la chasse pour être tiré comme au ball-trap.

    Nous n’avons pas le droit de vie et de mort sur les autres espèces, cet arrêté est une honte. Alors que nous ne pouvons que constater la perte dramatique de la biodiversité, comment pouvez-vous encourager un tel massacre ?

    La Terre ne connait qu’une espèce nuisible et destructrice, c’est la nôtre ! Le renard doit être protégé et non exterminé car il assure un équilibre naturel, rendu fragile par la prédation incontrôlée et irresponsable des chasseurs.

    Madame la Préfète, j’ose croire que vous ferez preuve de bon sens, d’empathie, que vous ne céderez pas à la pression des chasseurs et que vous déchirerez votre arrêté imbécile.

    Brigitte Bardot
    Présidente