Plan d'abattage de loups en Suisse : Brigitte Bardot interpelle le Conseiller fédéral Albert Rösti - Fondation Brigitte Bardot

N'achetez pas votre animal de compagnie, adoptez-le.

Actuellement les refuges de la Fondation Brigitte Bardot proposent 219 chiens et 386 chats à l'adoption.

BOULETTE - 9 ans

Votre soutien financier permet à la Fondation de secourir les animaux en souffrance, les nourrir et les soigner en refuges.

Boutique

Le chat dans l'Art contemporain

Collection Art Animalier- Tome 6 Les éditions Abbate-Piolé ...

40 €
Carte et porte-clés d'alerte urgence

Le principe ? Conservez sur vous le porte-clés qui aidera  ...

15.9 €
Retour

Plan d’abattage de loups en Suisse : Brigitte Bardot interpelle le Conseiller fédéral Albert Rösti

En Suisse, alors que les attaques diminuent et ne concernent que les troupeaux non protégés, le conseiller fédéral Albert Rösti signe l’arrêt de mort du loup. Brigitte Bardot dénonce une folie meurtrière, une honte et apporte son soutien total aux défenseurs de la nature et des animaux !

Monsieur le Conseiller fédéral,

Alors qu’on dénombre cette année en Suisse, selon un bilan provisoire de Pro Natura, une baisse de 30 % des attaques de loups grâce à une meilleure protection des troupeaux, vous annoncez un plan d’abattage massif pouvant atteindre 60 % de la population totale des loups sur le territoire.

C’est une folie, une honte ! Vous ne pouvez pas entrer en guerre contre cet animal qui n’y est pour rien, qui est précieux pour la biodiversité, même si sa présence nécessite une meilleure protection des troupeaux afin d’assurer une cohabitation apaisée entre les espèces sauvages, qui n’ont pas d’autre habitat, et les activités humaines qui empiètent sur la nature.

Quel paradoxe qu’une telle décision soit prise à Berne, là où a été signée la Convention éponyme dont l’objectif est de conserver et protéger la flore et la faune sauvages !

Quel exemple scandaleux au moment où des États membres de l’UE, dont la France, tentent d’affaiblir la protection du loup, soutenus par la présidente de la Commission européenne.

La Suisse ne peut pas être le théâtre d’une telle tuerie, vous devez revenir sur cette décision meurtrière, indigne. Je suis attachée à votre pays, notamment par l’amitié qui m’unissait à Franz Weber, premier frère de combat.

Tout se détruit autour de nous, tout n’est que catastrophe et désolation, alors je vous demande d’entendre l’appel des défenseurs de la nature et des animaux, ne nous décevez pas, agissez !

Brigitte Bardot 
Présidente

X