Lettre ouverte de Brigitte Bardot sur la chasse aux trophées

Lettre ouverte de Brigitte Bardot sur la chasse aux trophées

×
Envoyer

L'article a bien été envoyé, merci !

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !

  • Brigitte Bardot adresse une lettre ouverte à François de Rugy (pdf), ministre de la Transition écologique et solidaire, pour demander une nouvelle fois que la France promulgue l’interdiction d’importer des trophées de chasse.

    Découvrez cette lettre dans son intégralité, ainsi que le combat de la Fondation Brigitte Bardot contre la chasse sous toutes ses formes.

    Paris, le 11 juillet 2019

    Monsieur François de Rugy
    Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire
    246 Boulevard Saint-Germain
    75007 Paris

    Monsieur le Ministre,

    Le 12 novembre 2015, Ségolène Royal, alors ministre de l’Ecologie, m’assurait avoir donné instruction à ses services « de ne plus délivrer de permis d’importation pour les trophées de chasse de lion » en précisant qu’elle était favorable pour les autres espèces à « un encadrement beaucoup plus strict des trophées de chasse ».

    Aujourd’hui, après la dénonciation récente du parti animaliste sur le massacre de la faune sauvage africaine, il est indispensable et urgent de ne plus délivrer de permis d’importation pour les trophées de chasse de toute espèce. J’exècre la chasse et les chasseurs, ce n’est un secret pour personne, mais j’ai plus de dégout et de mépris encore pour ceux qui participent au pillage de la nature, en posant fièrement et connement auprès de leur victime.

    Tellement jouissif pour celui qui en a les moyens d’aller tuer un hippopotame, un ours, une panthère ou un éléphant, tellement pathétique surtout et inquiétant d’afficher ainsi son manque total d’empathie.

    Monsieur le Ministre, face à la polémique qui vous touche, vous venez de déclarer « je continuerai mon travail pour l’écologie à la tête de ce ministère », par cet appel je vous donne la possibilité de le prouver !

    A la rentrée, nous pourrons juger du résultat des travaux que vous avez initiés et auxquels nous avons participé sur l’exploitation des animaux dans les cirques, dans les delphinariums, l’élevage des visons pour la fourrure.

    Mais avant cela, vous pouvez dès aujourd’hui vous engager à arrêter l’importation des trophées de chasse en France, au moins sur les espèces menacées qui sont les cibles privilégiées des pervers adeptes de ce loisir morbide.

    Soyez à la hauteur de votre mission, du poste qui vous est confié et de vos responsabilités. J’espère encore, Monsieur le Ministre, pouvoir un peu compter sur vous si vos compétences vous le permettent.

    Brigitte Bardot
    Présidente

  • Fermer le menu
    X