Les marques Maje, Sandro et Claudie Pierlot arrêtent la fourrure

Les marques Maje, Sandro et Claudie Pierlot arrêtent la fourrure

×
Envoyer

L'article a bien été envoyé, merci !

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !

  • La mode dit non à la fourrure ! Maje, Sandro et Claudie Pierlot ne proposeront plus de fourrure animale dans leurs collections dès janvier 2020.

    Ces trois marques de prêt-à-porter (groupe SMCB), implantées à l’international, rejoignent les dizaines d’enseignes et maisons de haute couture qui ont supprimé la fourrure de leurs créations ces dernières années.

    LA FOURRURE, C'est de la souffrance animale

    Si la mode se détourne de la fourrure, c’est parce que les consommateurs ne veulent plus acheter de vêtements issus de la souffrance animale. Et, comme dans toute industrie, ce choix du consommateur a réel un impact sur les produits proposés à la vente. 

    140 millions d’animaux sont sacrifiés chaque année pour leur fourrure. Dans les élevages, où ils sont confinés dans des cages, brutalement abattus, puis dépecés. Dans la nature, où ils sont capturés dans des pièges cruels. Les animaux sont les premières « victimes de la mode ».

    mode stop fourrure maje claudie pierlot sandro

    Gucci, Tom Ford, Versace, Armani, Zadig & Voltaire, Ralph Lauren, The Kooples, Calvin Klein, Bershka, H&M… Le refus de lu monde de la mode de cautionner la souffrance animale prend une ampleur inégalée. 

    Un réel tournant de société, même si le combat continue, notamment en France où l’élevage de visons est toujours autorisé, alors qu’il a été interdit un peu partout en Europe…

    Crédit photos : Pixabay/Pexels,
  • Fermer le menu
    X