Ile-de-France : les moutons sauvés de l’Aïd 2020 rejoignent l’Arche de BB

Ile-de-France : les moutons sauvés de l’Aïd 2020 rejoignent l’Arche de BB

×
Envoyer

L'article a bien été envoyé, merci !

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !

  • Chaque année, en France, des milliers de moutons sont abattus illégalement et dans des conditions effroyables pour la fête religieuse de l'Aïd el-Kébir. Active sur le terrain, la Fondation Brigitte Bardot arrive à en sauver un grand nombre, puis les prend en charge dans ses structures d'accueil.

    Aujourd'hui, une cinquantaine d'animaux rescapés est transférée dans l'Arche de BB !

    ILE-DE-FRANCE : une cinquantaine de MOUTONS SAUVÉS DE L'AÏD 2020

    Comme chaque année avant l’Aïd el-Kébir, de nombreux moutons ont été achetés par des particuliers dans le but de les égorger illégalement

    En plus de l’aspect juridique, leur abattage est effectué sans aucune prise en compte des souffrances de l’animal et des règles sanitaires.

    Grâce aux autorités (Police et Gendarmerie), ainsi qu’à des signalements, la Fondation Brigitte Bardot a pu sauver cette année une cinquantaine de moutons en Ile-de-France. Parmi ces saisies, des moutons découverts enfermés dans un camion de location où ils allaient être égorgés…

    Fondation Brigitte Bardot Massacre Aid
    Fondation Brigitte Bardot sauvetage aid
    Fondation Brigitte Bardot transfert mouton
    Fondation Brigitte Bardot mouton

    Les animaux placés en sécurité dans l'Arche de BB

    Au sein de l’Arche de BB, près de 2 200 moutons ont été recueillis et vivent désormais en toute sécurité. Grâce à notre intervention, le temps des maltraitances est bien loin… Les animaux profitent de grands espaces, où ils peuvent évoluer librement. Nos animaliers prennent soin d’eux et leur apporte nourriture, soins et affection… 

    Une cinquantaine de moutons saisie en Ile-de-France au cours de l’Aïd el-Kébir 2020 va également pouvoir profiter de ce cadre de vie idyllique. Dans un premier temps, ils seront mis en quarantaine, afin de s’assurer qu’ils ne soient pas porteurs de maladies et éviter ainsi toute contamination du troupeau déjà sur place. 

    Dans quelques semaines, ils pourront rejoindre nos petits protégés !

  • Fermer le menu
    X