Abandon : Clément Beaune, ministre des Transports en visite au refuge de Bazoches ! - Fondation Brigitte Bardot

N'achetez pas votre animal de compagnie, adoptez-le.

Actuellement les refuges de la Fondation Brigitte Bardot proposent 221 chiens et 460 chats à l'adoption.

BAXTER - 8 ans

Votre soutien financier permet à la Fondation de secourir les animaux en souffrance, les nourrir et les soigner en refuges.

Boutique

Timbres Fondation Brigitte Bardot

Planche de 8 timbres, en partenariat avec la Poste, série l ...

17 €
Larmes de combat

Le livre évènement.  « Si aujourd’hui j’accepte de par ...

16.9 €
Retour

Abandon : Clément Beaune, ministre des Transports en visite au refuge de Bazoches !

Chaque été des milliers d’animaux sont abandonnés. Clément Beaune, ministre délégué chargé des Transports, a visité notre refuge des Yvelines, ce lundi 7 août, dans le cadre de la lutte contre l’abandon. Il a tenu à rappeler la responsabilité qu’implique la détention d’un animal de compagnie.

Quel rapport entre le ministre des Transports et les abandons ?

Comme l’a rappelé le Ministre : « Il y a beaucoup de gens qui partent encore en vacances, ce n’est malheureusement pas une légende et qui laissent un animal sur le bord de la route ou sur une aire d’autoroute. »

Lors de sa visite, Clément Beaune n’a cessé de montrer son engagement dans la lutte contre les abandons et sa volonté de sensibiliser un large public : « Malheureusement, comme nous sommes l’été sur les routes de France, ce sont encore trop souvent des lieux d’abandon et on ne peut pas le tolérer donc on sensibilise, c’est mon message aujourd’hui, on le dit et puis on sanctionne ».
Un ministre attentif au bien-être animal, mais aussi à l’écoute de nos animaliers. Monsieur Beaune a, en effet, pris le temps d’échanger avec chacun. « Les animaux sont pris en charge d’une manière extrêmement engagée et je veux vraiment rendre hommage à toutes celles et ceux qui font ce travail » a-t-il déclaré au micro de BFM TV.

« Un animal, c’est une responsabilité, ce n’est pas un jouet ! »

« 100 000 animaux sont abandonnés chaque année, dont 60 000 en été. Les Français doivent garder en tête qu’adopter un animal, ce n’est pas acheter un jouet, mais prendre un engagement pour des années » rappelle M. Beaune. Ce dernier a également tenu à rappeler que ce geste cruel est puni de 45 000 € d’amende et 3 ans de prison.

Le ministre a également été interpellé par le porte-parole de la FBB sur la nécessité de mener une politique globale et cohérente de protection animale, passant par une limitation de la durée des transports d’animaux et l’interdiction des transports d’animaux vivants hors de l’UE.

Rendez-vous pris pour la rentrée avec le ministre afin de lui présenter nos attentes, qui sont grandes, compte tenu des enjeux de la révision européenne sur les réglementations élevage, transport, abattage…

Des actes de cruauté et violences sur animaux de plus en plus forts

Cette année, les actes de violence envers les animaux sont de plus en plus choquants et dépassent tout entendement.
« On constate des violences de plus en plus fortes, comme sur ce chien à qui le propriétaire voulait enfoncer une lame de couteau entre les yeux » a signaleéGhyslaine Calmels-Bock, Directeur Général de la Fondation. Et, malheureusement, il ne s’agit pas d’un cas isolé.

La dirigeante de la Fondation et le ministre sont tombés d’accord sur l’importance du « Certificat d’engagement », avec délai de réflexion de 8 jours, obligatoire depuis le 1er octobre 2022, avant toute acquisition d’un chien ou d’un chat.

La Fondation remercie chaleureusement Monsieur Beaune pour sa venue, son implication, son soutien à nos équipes et son intérêt pour les animaux qui, comme il le dit si bien, ont des droits et sont protégés par la loi !

X