Air France : stop au transport aérien des animaux pour les laboratoires !

Air France : stop au transport aérien des animaux pour les laboratoires !

×
Envoyer

L'article a bien été envoyé, merci !

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !

  • Le 24 avril 2020, l'association Animal Testing, spécialisée dans les enquêtes sur l’expérimentation animale, a publié les résultats d'une infiltration au sein de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. La Fondation Brigitte Bardot soutient Animal Testing, qui demande à Air France, l’un des rares transporteurs aériens des animaux de laboratoire, de cesser cette activité !

    UNE ENQUÊTE SUR LE TRANSPORT DES ANIMAUX DE LABORATOIRE

    C’est à l’occasion de la Journée mondiale des animaux de laboratoire qu’Animal Testing a révélé s’être infiltrée au sein du service vétérinaire chargé de réceptionner les animaux à destination des laboratoires, à l’aéroport de Roissy, unique aéroport français à effectuer ce type de transit.

    L’enquête d’Animal Testing a révélé que la France n’était parfois qu’une escale pour ces animaux, qui subissent des transports extrêmement longs, par exemple de l’Île Maurice à Houston aux États-Unis, via la France.

    AIR FRANCE COMPLICE DE LA SOUFFRANCE DES ANIMAUX

    Animal Testing a constaté que les singes, qui proviennent de l’Ile Maurice, du Vietnam et de la Chine, sont tous transportés par la compagnie Air France. Leurs destinations : des grands laboratoires qui pratiquent l’expérimentation en Europe et aux États-Unis. Air France est le transporteur français aérien des animaux vers les laboratoires et continue toujours cette activité.

    Des poissons, des reptiles et des chevaux sont également envoyés vers les laboratoires. Nombre d’entre eux sont blessés (un primate a même été retrouvé mort), au regard de conditions de transport ne respectant pas leurs besoins vitaux. La souffrance des animaux de laboratoire ne se limite donc pas aux expériences qu’ils subissent : elle commence dès leur transport, depuis les élevages vers les laboratoires internationaux.

    BRIGITTE BARDOT ÉCRIT AU PDG D'AIR FRANCE

    La Fondation Brigitte Bardot combat depuis des années l’expérimentation animale et ceux qui s’en font les complices pour des raisons lucratives, en particulier la compagnie aérienne Air France.

    Le 30 décembre 2016, Brigitte Bardot était intervenue auprès du PDG d’Air France KLM pour demander l’arrêt du transport d’animaux vers les laboratoires d’expérimentation. 

    Voici sa lettre, malheureusement toujours d’actualité aujourd’hui…:

    Monsieur le Président Directeur Général,

    J’ai déjà alerté, sans grand succès hélas, vos prédécesseurs de la situation dramatique des animaux transportés par Air France à destination des laboratoires d’expérimentation.

    Malgré nos interventions répétées, votre compagnie n’a toujours pas changé de « politique » et demeure, aujourd’hui encore, le plus gros pourvoyeur des laboratoires.Vous le savez, de nombreuses compagnies aériennes comme British Airways, Delta Airlines, American Airlines, Quantas, Air Canada… refusent désormais le transport des primates en vue d’expérimentations. 

    Cette position éthique, qui rejoint la réglementation européenne visant à limiter le recours aux primates dans la recherche, doit être suivie par Air France.Les primates ne sont pas les seules victimes des laboratoires, les caisses remplies de chiens qui transitent à Roissy provoquent l’indignation justifiée du personnel de l’aéroport.

    Vous dirigez cette compagnie depuis quelques mois seulement, alors je ne vous rends pas responsable de la politique passée, mais il est urgent d’agir pour ne plus être complice car en poursuivant ses transports d’animaux pour les laboratoires, Air France encourage directement la vivisection qui est une horreur.

    Votre compagnie prétend que les singes transportés proviennent d’élevages, mais comme l’écrit la primatologue Jane Goodall : « Les singes qu’Air France transporte ont été capturés dans la jungle de manière traumatisante ou sont les jeunes enfants de mères qui ont été enlevées dans la nature et forcées à se reproduire dans les épouvantables fermes de singes ».

    C’est pourquoi, Monsieur le Président Directeur Général, je vous demande de revoir la position d’Air France sur le transport des animaux à destination des laboratoires. Ces transports de la honte salissent l’image de votre compagnie et compliquent l’action des organisations de défense des animaux qui luttent contre l’effroyable vivisection.

    Je place en vous mon espoir, il est immense car vous avez le pouvoir d’exaucer ce vœu… ne nous décevez pas !

    Brigitte Bardot

    Crédit photo : Freepik/PDPics
  • Fermer le menu
    X