Alain Pacherie, directeur du Cirque Phenix, engagé pour un cirque sans animaux depuis 2002

Alain Pacherie, directeur du Cirque Phenix, engagé pour un cirque sans animaux depuis 2002

×
Envoyer

L'article a bien été envoyé, merci !

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !

  • Interviewé sur France Info le 30 décembre 2019, Alain Pacherie, directeur du Cirque Phenix, a expliqué pourquoi il était contre la présence d'animaux dans ses spectacles depuis 2002.

    LA MAGIE DU CIRQUE SANS ANIMAUX

    Dans cette passionnante interview de France Info, Alain Pacherie raconte son parcours et la réalisation de son « rêve d’enfant ». Il relate aussi sa décision de ne plus créer de numéros avec des animaux sauvages depuis presque 20 ans. 

    En 2002, son spectacle avec un numéro d’oursons cosaques l’a convaincu : il a vu les oursons effrayés lorsqu’ils passaient sous le ventre de chevaux au galop. Sa décision a été irrévocable et, même si cela a désarçonné son public au départ, le temps lui a donné raison. Le cirque avec animaux n’a plus du tout la côte en 2020 !

    © Cirque Phenix

    « Les dresseurs ne sont pas des bourreaux mais ce qui n’est pas acceptable, c’est le transport des animaux, le dressage et de faire vivre un animal dans une cage toute sa vie." »

    alain pacherie cirque sans animaux cirque phenix
    Alain Pacherie
    Directeur du Cirque Phenix

    LES FRANçAIS DÉVORABLES AUX CIRQUES AVEC ANIMAUX

    Le Cirque Phenix mise sur la magie de numéros n’impliquant pas de souffrance animale. En cela, il répond totalement à la demande du public français qui, lors d’un récent sondage* effectué pour la Fondation Brigitte Bardot, la SPA et la LFDA, sont seulement 18% à penser que le cirque avec des animaux sauvages a un avenir.

    Ils sont aux 2/3 défavorables à la présence des animaux sauvages dans les cirques, considérant que leurs besoins naturels ne sont pas respectés, que ce soit pour l’hébergement, le transport ou la réalisation des numéros.  

    70% des Français sont également conscients des dangers représentés par la présence d’animaux sauvages dans les cirques. Et 73% des spectateurs de cirque sur les 5 dernières années seraient prêts à y retourner si les animaux sauvages n’y apparaissent plus !

    fondation brigitte bardot sondages opinion
    * Étude OpinionWay réalisée en ligne du 9 au 10 octobre 2019 sur un échantillon de 1 027 répondants, représentatif des Français de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas.
    Crédits photos : Cirque Phenix, Fondation Brigitte Bardot.
  • X