Brigitte Bardot répond à l’invitation de Maurizio Fugatti : « nous acceptons votre invitation »

Brigitte Bardot répond à l’invitation de Maurizio Fugatti : « nous acceptons votre invitation »

×
Envoyer

L'article a bien été envoyé, merci !

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !

  • En décembre dernier, Brigitte Bardot adressa une lettre ouverte à Maurizio Fugatti, président de la Province autonome de Trente, au sujet des ours détenus dans cette région. Suite à la réponse de ce dernier, notre Présidente prend de nouveau la parole !​

    Retour sur l’histoire tragique de DJ3, M57 et M49, 3 ours devenus prisonniers d’un centre. Selon une enquête CITES, ils seraient même sous sédatif et en très mauvaise condition physique. 

    Afin de dénoncer ce scandale, Brigitte Bardot avait en décembre dernier, adressé une lettre ouverte au Président de la Province automne de Trente. 

    >> (re)Découvrir l’histoire de ces ours et la lettre de BB

    >> La réponse (en italien) de Maurizio Fugatti

    Nouvelle lettre ouverte de Brigitte Bardot en réponse à son invitation

    Paris, le 9 février 2021

    Monsieur le Président,

    J’ai pris connaissance, par les médias italiens, de votre réponse à ma lettre ouverte demandant la libération des ours détenus au centre Casteller.

    C’est volontiers que nous acceptons votre invitation à venir vous rendre visite, je vous propose d’accueillir mes collaborateurs qui ont une expertise dans l’accueil et les soins à apporter aux ours.

    Ma Fondation, en partenariat avec l’association autrichienne Vier Pfoten, gère un vaste « parc à ours » en Bulgarie, dans un environnement naturel, au sein d’une forêt et de collines, disposant de clairières, d’endroits ensoleillés, d’étangs pour la baignade, de tanières pour l’hibernation…

    Nous pouvons donc offrir les meilleures conditions d’accueil à DJ3, M57 et M49, qui seraient par la même occasion nommés pour ne plus être des matricules de prisonniers.

    Vous le savez, la situation actuelle de ces ours soulève l’indignation. Offrez leur une issue favorable, en accord avec la volonté citoyenne qui s’exprime. Mon offre permettra également de vous « débarrasser » de ces ours que vous jugez dangereux et dont certains, comme M49, sont condamnés à la réclusion à perpétuité !

    Inutile de continuer à nous invectiver par médias interposés, il est temps d’agir dans l’intérêt général, à commencer par celui de ces animaux injustement emprisonnés.

    Je compte sur vous, ils comptent sur nous… agissons !

    Brigitte Bardot
    Présidente

  • X