Conseils adoption : accueillir un chien

Conseils adoption : accueillir un chien

×
Envoyer

L'article a bien été envoyé, merci !

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !

  • Chaque année, environ 100 000 chiens et chats sont abandonnés en France. Vous avez le pouvoir de changer une vie en adoptant un animal et d'en prendre soin tout au long de sa vie. Découvrez nos conseils pour l'accueillir au mieux !

    des milliers d'abandons

    Tous les ans, de nombreux animaux sont abandonnés en France.

    Pourtant, beaucoup continuent de favoriser la naissance de portées en achetant leur chien ou chat en animalerie ou en adoptant des bébés auprès de particuliers. 

    Les refuges sont saturés d’animaux qui, souvent, ne connaîtront plus jamais l’amour d’une famille.

    Vous avez la possibilité de changer et de sauver une vie : si vous décidez d’avoir un chien, allez dans le refuge le plus proche de chez vous et adoptez-le !

    Des conseils pour bien accueillir votre chien

    HABITAT

    Votre nouveau compagnon risque d’être perturbé par son nouvel environnement. Laissez-le aller à son rythme et faites preuve de patience. Le jour de l’adoption, prévoyez tout à l’avance afin de ne pas avoir à vous arrêter dans un magasin sur le chemin du retour et ainsi éviter une fugue ou perturber le chien en le laissant dans la voiture. Dans la mesure du possible, prévoyez d’être disponible les premiers jours afin de lui apprendre à vous connaître. Prenez le temps de lui faire découvrir son nouvel environnement ; maison, jardin, point d’eau, voisins…

    Préparez-lui un « coin » confortable avec son panier – endroit où il sera en sécurité – en veillant à ne pas l’installer dans un lieu de passage. Le chien pourrait croire qu’il contrôle les déplacements. L’ensemble de la famille, dont les enfants, doit respecter son espace et son repos.

    Si vous avez d’autres animaux, procédez par étapes pour les aider à se familiariser, ne forcez pas les rencontres. Organisez la présentation dans une pièce ouverte et ne les laissez pas sans surveillance. 

    Assurez-vous qu’il ait des jouets, des activités. Il doit pouvoir sortir tous les jours, et ce plusieurs fois, pour de longues promenades. Le jardin ne suffit pas à un chien qui a besoin de renifler les odeurs extérieures. Plus qu’une contrainte, les sorties seront avant tout un moment de détente et d’échanges. 

    Inspectez votre domicile, vérifiez régulièrement les clôtures extérieures, tenez hors de sa portée les détritus et petits objets, les produits ménagers, les produits de jardinage, etc. 

    Le chien est très sociable, assurez-vous que vous serez disponible pour lui, qu’il voit régulièrement d’autres personnes et d’autres chiens depuis son plus jeune âge afin d’éviter de futurs problèmes de comportement. 

    ALIMENTATION

    Une transition alimentaire doit être faite entre la nourriture du refuge et la vôtre pendant une semaine afin d’éviter les problèmes digestifs.

    • Croquettes de qualité, demandez à votre vétérinaire quels sont les besoins alimentaires de votre chien qui dépendent de sa race, sa taille, son âge et sa santé. Assurez-vous qu’il ait toujours de l’eau propre et fraîche.

    • Les alimentais suivants sont à proscrire : le chocolat, l’oignon, les os de volaille, la viande crue, les aliments riches en sucre et en sel.

    STÉRILISATION

    Cette intervention est essentielle. Chez le mâle, elle réduit les pulsions agressives et permet d’éviter les tumeurs et maladies de la prostate et réduit également l’effet de « marquage ». Chez la femelle, elle évite une gestation non désirée et parfois dangereuse, le cancer utérin et ovarien ainsi que l’infection utérine. En outre, stériliser votre animal avant la puberté permet d’éviter la reproduction d’une espèce qui surpeuple déjà les refuges.

    La stérilisation est obligatoire pour les chiens de catégories 1 (mâle et femelle). La catégorie 1 englobe des chiens non LOF dont les caractéristiques morphologiques correspondent aux Staffordshire terrier, American Staff, Mastiff et Tosa.

    ATTENTION
    L’identification est obligatoire en France pour tous les chiens nés après le 6 janvier 1999. Elle est d’autant plus importante qu’elle vous permettra de retrouver votre compagnon s’il est perdu. En fourrière, un animal non identifié risque l’euthanasie.

    HYGIÈNE ET SOINS

    • Vaccins : Les chiens adoptés à la Fondation Brigitte Bardot sont tous vaccinés. Il vous suffit de vous référer à la date de la prochaine visite vaccinale indiquée sur le carnet de santé. Les rappels de vaccins sont à faire tous les ans.

    • Dents : Des sticks et certains jouets à mâcher peuvent prévenir le tartre. L’absence de soins dentaires peut provoquer l’accumulation de germes, d’infections et d’une odeur fétide. Un détartrage régulier doit être effectué par votre vétérinaire.

    • Pellage : Prendre soin du pelage de votre chien permet d’améliorer sa robe mais surtout, son hygiène, de détecter l’apparition de parasites, grosseurs, blessure ou irritation. La séance de brossage établit en outre un lien supplémentaire entre vous et votre compagnon. Laver son chien, selon la race et avec un produit adapté est parfois nécessaire.

    • Parasites : Les puces s’éliminent facilement avec un traitement sous forme de collier, de pipette ou de shampoing. Une tique doit être retirée avec sa tête à l’aide d’un crochet à acheter dans une clinique vétérinaire. Enfin, votre compagnon doit être vermifugé tous les 3 à 6 mois afin d’empêcher la formation de vers dans l’organisme ou, s’il y en a, de les tuer.

    • Oreillers : Une attention particulière vous permet de détecter rapidement la moindre affection. Certaines races dont les poils tombent sur les yeux, dont le nez est écrasé (races brachycéphales) ou avec des oreilles tombantes nécessitent des soins spécifiques. Demandez conseil à votre vétérinaire dès l’adoption.

    NOS CONSEILS
    Pour prévenir des maladies et adapter son alimentation si nécessaire, prévoyez une visite annuelle chez le vétérinaire. Pour les chiens âgés, prévoyez une visite 2 fois par an.