N'achetez pas votre animal de compagnie, adoptez-le.

Actuellement les refuges de la Fondation Brigitte Bardot proposent 196 chiens et 416 chats à l'adoption.

Apple 2 ans

Votre soutien financier permet à la Fondation de secourir les animaux en souffrance, les nourrir et les soigner en refuges.

Retour

Consultation citoyenne européenne : Des évolutions favorables aux animaux d’élevage sont attendues !

En décembre et janvier dernier, la Fondation Brigitte Bardot appelait ses sympathisants et le grand public à contribuer massivement à la consultation lancée par la Commission européenne dans le cadre de la révision de la réglementation pour la protection des animaux en élevage, actuellement en cours au niveau européen. Nombre de citoyens français ont répondu à cet appel, permettant à la France de se hisser à la place de second meilleur contributeur de cette consultation, juste après l’Allemagne. En effet, armi près de 60 000 participations à cette consultation, 8786 provenaient de France. La Commission européenne vient de publier les résultats de cette consultation, résultats qui confortent une fois encore l’intérêt des citoyens français et européens pour l’amélioration de la protection des animaux d’élevage.

Les résultats de cette consultation révèlent des consensus forts et notables : en effet, pour 92% des répondants, la réglementation européenne actuelle n’assure pas une protection uniforme et adéquate à tous les animaux d’élevage. Par ailleurs, 93% des participants affirment que les élevages européens devraient transitionner vers des modèles hors-cage sous 5 ans. Cette attente, exprimée par les citoyens européens, rejoint celle des consommateurs français, qui sont, selon le dernier sondage réalisé par la Fondation Brigitte Bardot réalisé en février 2022, 88% à souhaiter une interdiction de l’élevage d’animaux en cages sous 5 ans.

Sans surprise, les résultats de la consultation font état de divergences d’opinion entre le grand public et les acteurs de la production animale, mais certaines attentes émergent avec une majorité des participants soutenant des demandes favorables au bien-être animal :

La révision de la réglementation destinée à protéger les animaux en élevage est nécessaire, notamment afin de protéger de façon uniforme l’ensemble des espèces animales ;

La réglementation européenne doit couvrir toutes les espèces, avec des normes de protection spécifiques et adaptées à chaque espèce, et non uniquement aux porcs, veaux, poulets et poules pondeuses tel que c’est actuellement le cas ;

L’élevage d’animaux en cages doit être interdit, de même que la coupe des queues ;

Les exportations d’animaux hors de l’Union européenne et le transport des veaux non sevrés doivent être interdits, et des temps de trajet maximum doivent être définis par espèce ;

Concernant l’abattage, recueillent également le soutien de la majorité des participants :

l’interdiction de l’étourdissement des volailles par bain d’eau et l’élimination systématique des poussins mâles ;

la mise en place de règles spécifiques pour la mise à mort des poissons d’élevage.

La Fondation Brigitte Bardot tient à remercier toutes les personnes ayant participer à cette consultation et donc contribué à ces résultats encourageants, qui devront désormais guider la Commission européenne dans l’élaboration de nouvelles règles européennes pour la protection des animaux d’élevage, en s’appuyant sur l’attente sociétale en faveur de réelles transitions pour le bien-être animal.

Photo © Animalsarebeingstoo.

X