Le ministre de l’Agriculture assiste à une corrida ! Brigitte Bardot écrit son indignation au Premier ministre

Le ministre de l’Agriculture assiste à une corrida ! Brigitte Bardot écrit son indignation au Premier ministre

×
Envoyer

L'article a bien été envoyé, merci !

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !

  • Une corrida sanglante avec 6 taureaux mis à mort ! C’est à ce spectacle indigne qu’ont assisté, à Bayonne, le 14 août 2019, Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture en charge du bien-être animal, et la ministre de la Cohésion des territoires Jacqueline Gourault.

    La réaction de la Fondation Brigitte Bardot ne s’est pas faite attendre, avec des interventions de son Porte-parole Christophe Marie dans de nombreux médias, et une lettre ouverte de Brigitte Bardot à Edouard Philippe, Premier Ministre (pdf).

    « C'est absolument indécent. C'est totalement déplacé. C'est choquant même, parce que le ministre de l'Agriculture, c'est aussi le ministre responsable du bien-être animal en France. Donc on ne voit absolument pas quelle est sa place à une corrida avec mise à mort. »

    Fondation Brigitte Bardot Christophe Marie porte-parole
    Christophe Marie, Porte-parole de la FBB
    RTL, 16 août 2019

    L'indignité en marche !

    Il y a quelques semaines, Didier Guillaume avait annoncé aux organisations de protection animale des mesures importantes en France pour protéger les animaux. Force est de constater qu’il ne s’agissait que de belles paroles, car pour la FBB seuls les actes comptent.

    En l’occurrence, la corrida est un acte de cruauté au niveau national puni de 30.000 euros d’amende et deux ans d’emprisonnement, à part dans quelques régions sous prétexte de « tradition culturelle ». Le ministre de l’Agriculture représente les Français, il est totalement indigne de sa part d’aller assister à un spectacle de mises à mort de taureaux.

    La Fondation Brigitte Bardot se bat depuis des années pour mettre fin aux combats d’animaux perpétués sous prétexte de tradition locale !

    LETTRE OUVERTE DE BRIGITTE BARDOT À EDOUARD PHILIPPE

    Paris, le 16 août 2019

    Monsieur Edouard Philippe
    Premier Ministre
    Hôtel de Matignon
    57 rue de Varenne
    75700 Paris

    LETTRE OUVERTE

     

    Monsieur le Premier Ministre,

    Scandalisée par la présence de votre ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, (en charge de la Protection Animale !) mercredi aux arènes de Bayonne et tout aussi révoltée par l’invitation faite aux chasseurs, le 20 août, par votre soi-disant ministre de l’Ecologie, je me pose cette question à laquelle je ne trouve pas de réponse… Est-ce une provocation de votre gouvernement envers les Français qui sont très majoritairement soucieux du respect de l’animal ?

    Outre que vos ministres sont sur un siège éjectable, il est évident que la politique défendue par votre gouvernement n’a rien d’écologique et se moque de la condition animale. Les organisations françaises de défense des animaux, dont ma Fondation, demandent en vain à Elisabeth Borne d’être reçues, elle fait la morte mais ouvre sa porte aux lobbyistes de la chasse et des armes, Thierry Coste et Willy Schraen !

    Cette minorité meurtrière, armée, pourra encore une fois se vanter d’utiliser les ministres comme de simples marionnettes, s’approprier la nature pour flinguer tous ceux qui se trouvent dans leur ligne de mire (y compris les vététistes), cracher sur les réglementations européennes avec la bienveillante complicité de votre gouvernement et du chef de l’Etat.

    Monsieur le Premier Ministre, puisque ce ministère de l’Ecologie n’est qu’un leurre, une vaste hypocrisie, je vous demande de le supprimer. Et puisque votre ministre de l’Agriculture est indigne de défendre la condition animale, alors il vous revient de créer un ministère dédié à cette condition animale si mal défendue.

    Nous n’avons pas élu des meurtriers mais vous nous les imposez, alors autant être cohérent jusqu’au bout !

    Brigitte Bardot
    Présidente

  • Fermer le menu
    X